Taux de chômage naturel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le taux de chômage naturel est un concept créé par Milton Friedman et Edmund Phelps dans les années 1960. Il correspond au taux de chômage d'équilibre, vers lequel l'économie tend sur le long terme. Selon les hypothèses du modèle, en absence de choc et de cycle économiques, les salaires tendent vers un niveau d'équilibre qui égalise offre et demande sur le marché du travail. Le chômage naturel découle alors, pour un niveau de compétence donné, du refus de travailleurs d'accepter un salaire jugé trop faible (concept de chômage volontaire et de salaire de réserve) et de l'inintérêt pour les firmes de proposer un salaire trop élevé.

Il est issu de la théorie néoclassique.

Le concept diffère du NAIRU (voir Différence entre le NAIRU et le taux de chômage naturel).

Voir aussi[modifier | modifier le code]