Tauresium (Macédoine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tauresium
Тауресиум
Tauresium
Tauresium
Localisation
Pays Drapeau de la Macédoine Macédoine
Région Skopje
Municipalité Zelenikovo
Coordonnées 41° 54′ 00″ N 21° 36′ 48″ E / 41.900073, 21.613373 ()41° 54′ 00″ Nord 21° 36′ 48″ Est / 41.900073, 21.613373 ()  
Altitude 309 m

Géolocalisation sur la carte : Macédoine

(Voir situation sur carte : Macédoine)
Tauresium
Tauresium
Époque Préhistoire, Antiquité, haut Moyen Âge

Tauresium (macédonien : Тауресиум), également appelé Gradichté (Градиште) est un site archéologique de la République de Macédoine, situé à environ 20 kilomètres au sud-est de Skopje. Tauresium est connue pour être la ville natale de l'empereur byzantin Justinien et du roi ostrogoth Theodahad[1],[2]. Le site se trouve près du village de Taor, dans la municipalité de Zelenikovo ; il a été découvert par un Anglais, Arthur Evans, au début du XXe siècle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le site de Tauresium conserve des traces d'occupation remontant à la Préhistoire et la ville en elle-même fut vraisemblablement fondée au IVe siècle. De cette époque datent notamment les ruines d'un fort. Theodahad y est né en 480 et, selon Procope, Justinien, d'origine thrace, en 527. La ville avait été détruite un peu auparavant, en 518, par un tremblement de terre. Celui-ci avait également ravagé la ville voisine de Scupi. La ville est abandonnée au début du Moyen Âge, après l'arrivée des Slaves. La région, qui était de langues Grecque (avec variante Macédonienne), devient, avec l'arrivée des Slaves, entre 850 et 1025, une zone de langue Slave du sud. Initialement proche du Slave Bulgare, le "Macédonien" en deviendra une variante dialectacle, pour devenir une langue à part entiére, au XXéme siècle : le Macédonien.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Wolfgang Kuhoff, « Theodahadus, Flavius, König der Ostgoten 534-536 », dans Biographisch-Bibliographisches Kirchenlexikon (BBKL) , Band 11, Herzberg 1996 (ISBN 3-8830-9064-6), Sp.824–832.
  2. (mk)/(en) « Archaeological site Tauresium », Macedonia (consulté le 26 janvier 2011)