Taureau Farnèse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gravure de 1633.
Le groupe à Naples.

Le Taureau Farnèse est le nom d'un groupe statuaire retrouvé lors de fouilles archéologiques, entreprises par le pape Paul III, dans les thermes de Caracalla, à Rome, en 1546.

Historique[modifier | modifier le code]

Pline l'Ancien, attribue cette œuvre aux artistes Rhodiens Apollonius de Tralles et de son frère Tauriscus à la fin du IIe siècle av. J.-C.

Il a été importé de Rhodes, dans le cadre d'une incroyable collection d'œuvres d'art et de sculptures appartenant à Asinius Pollio, riche romain qui a vécu pendant les années entre la République et le Principat.

Placé à sa découverte dans la cour du palais Farnèse (qui lui donne ainsi son nom), sa célébrité lui vaut l'offre d'achat par Louis XIV, en vain. En 1788, il est donné en dot à l'héritière de la famille, Elisabeth, marié à Philippe V d'Espagne, puis transporté à Naples. Leur fils Charles de Bourbon, roi de Naples, en hérite et le groupe est transféré au Musée archéologique national de Naples en 1826.

Description[modifier | modifier le code]

Il s'agit de l'un des groupes les plus monumentaux que nous ait légués l'Antiquité classique. Sculpté en ronde-bosse dans un seul bloc de marbre, il mesure plus de quatre mètres de hauteur avec une assise de 3,30 m × 3,30 m et un poids de 24 tonnes. Le groupe sculptural représente une scène mythique où Dircé attachée par ses cheveux à une des cornes du taureau par les fils d'Antiope, va être précipitée dans la mer du haut d'un rocher ; une autre femme et un petit garçon, accompagnés d'un chien, assistent impuissants à ce spectacle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]