Tassilo von der Lasa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tassilo von Heydebrand und der Lasa

Tassilo von Heydebrand und der Lasa, aussi connu comme « Baron von der Lasa », né le 17 octobre 1818 à Berlin et mort le 27 juillet 1899, à Storchnest près de Lissa, en Pologne (alors dans l'Empire allemand), est un joueur, historien et théoricien des échecs qui fut membre du club d'échecs de Berlin et un des fondateurs de l'école d'échecs de Berlin, la Pléiade berlinoise. Von der Lasa est le nom sous lequel il signait ses lettres.

Biographie et carrière[modifier | modifier le code]

Tassilo von der Lasa naquit à Berlin en 1818. Il étudia le droit à Bonn et Berlin. À partir de 1845, il fut diplomate au service de la Prusse. Ses missions à l'étranger l'emmenèrent à Stockholm, Copenhague et Rio de Janeiro. Tassilo von der Lasa épousa Anna von Helldorff (1831-1880). Son fils Heinrich fut actif en politique et un membre de la chambre des seigneurs de Prusse de 1914 à 1918. Tassilo von der Lasa se retira du service diplomatique en 1864, et se consacra par la suite aux échecs.

À la fin des années 1830, von der Lasa fit partie de la Pléiade berlinoise. Fondé par Ludwig Bledow, ce groupe de maîtres donna un nouveau départ décisif à la recherche dans le domaine du jeu d'échecs. Von der Lasa disputa d'innombrables parties avec les membres de la pléiade berlinoise Carl Mayet et Wilhelm Hanstein. De 1843 à 1853[1], il joua de nombreux matchs et battit les plus forts maîtres. Il battit Buckle 2-1 (en 1843), Anderssen 4-2 (en 1845), Löwenthal en 1846 : 6–1 (+5 =2), John William Schulten 4-1 (en 1850), Anderssen 10–5 (en 1851), et Staunton en 1853 : 7–6 (+5 –4 =4, match interrompu[2]). En 1850, von der Lasa publia dans le (de)Deutsche Schachzeitung un appel pour le tournoi international d'échecs, qui devait se tenir à Trèves. Malgré cela, le premier tournoi international eut lieu en 1851 à Londres. Von der Lasa ne disputait aucun tournoi, s'occupant habituellement d'organisation.

Aujourd'hui, Tassilo von Heydebrand und der Lasa est connu pour la publication en 1843 du (de)Handbuchs des Schachspiels (manuel des échecs), dont Paul Rudolf von Bilguer (mort en 1840) avait conçu le plan. Von der Lasa se consacra à la poursuite du travail de son ami et laissa le nom de Bilguer comme seul auteur, de sorte que le livre était connu au XIXe siècle comme le Handbuch ou le Bilguer. Il contenait entre autres des analyses de variantes d'ouvertures. Von Heydebrand und der Lasa œuvra jusqu'en 1874 à plusieurs rééditions du Bilguer.

En plus de son travail sur le Handbuch, Von der Lasa était un chercheur et théoricien des échecs reconnu. Ses nombreux articles, à partir de 1871, dans le journal berlinois, le (de)Deutsche Schachzeitung, et son œuvre parue en 1897 : (de) Zur Geschichte und Literatur des Schachspiels (Recherches sur l'histoire et la littérature des échecs), sont imposants. Au cours de ses recherches, il voyagea longuement, accomplit un tour du monde en 1887–1888 et accumula une collection de livres d'échecs étendue, dont il publia un catalogue en 1896. En 1898, la fédération allemande salua ses efforts et ses réussites en lui conférant le titre de membre d'honneur.

Une des dernières contributions de Lasa fut d'encourager H.J.R. Murray à poursuivre ses recherches dans l'histoire des débuts des échecs. Von der Lasa mourut le 27 juillet 1899 à Storchnest près de Lissa. Sa bibliothèque existe toujours au château Kórnik près de Poznań.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • Nicolas Giffard, Le Guide des échecs, éd. Robert Laffont
  • (en) H.J.R Murray, A History of Chess, Oxford University Press, 1913
  • (en) Vlastimil Fiala (Ed.): Tassilo von Heydebrand und der Lasa and his chess collection: international conference of chess historians, September 16–18 (2003). Biblioteka Kórnicka, 2003. ISBN 83-85213-38-4.

Liens externes[modifier | modifier le code]