Tars Tarkas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tars Tarkas est un personnage créé par Edgar Rice Burroughs dans le cadre du cycle de Mars. Tars Tarkas est un martien vert vivant sur Barsoom, membre, puis jeddak, de la horde des tharks. Il est l'un des plus fidèles amis de John Carter et combat très souvent à ses côtés au cours des aventures de ce dernier.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Ce qu'on sait de la jeunesse de Tars Tarkas provient de ce qu'en raconte Sola à John Carter dans le premier volume de la série, Une princesse de Mars.

Quoique guerrier de la cruelle horde des tharks, où l'expression de sentiments, d'amour ou d'empathie sont considérés comme des tares punissables de mort, Tars Tarkas tombe amoureux de Gozava, une jeune martienne verte qui est elle-même révulsée par la brutalité de son peuple.

Tars Tarkas et Gozava réussissent à garder leur amour secret pendant six années. Après un an, Gozava pond un œuf, fruit de leur amour, qu'il mettent à incuber secrètement au sommet d'une tour abandonnée de la ville et visitent seulement une fois par an, de peur d'attirer l'attention des autres tharks.

Jeune guerrier sans pouvoir, Tars Tarkas résout de monter dans l'échelle hiérarchique des tharks afin de pouvoir un jour défier le jaddak, Tal Hajus. Alors que lui et Gozava s'aiment depuis cinq ans, et qu'il est déjà un chef respecté, il est chargé de diriger une expédition contre des peuplades du pôle sud, ce qui le tient éloigné de Thark pendant quatre ans, ce qui l'empêchera d'agir au moment voulu.

En effet, un an après son départ, l'œuf éclot et nait Sola, leur fille. Gozava entame l'instruction de la jeune thark en l'entourant d'amour, mais elle est surprise un jour par Sarkoja, une vieille martienne cruelle qui l'a suivie lors d'une de ses visites nocturnes et secrètes à sa fille.

Tandis que Sarkoja va dénoncer Gozava à Tal Hajus, Gozava profite de l'arrivée d'une expédition qui est allée chercher des petits tharks dans un incubateur pour mêler la jeune Sola aux jeunes dans un chariot qui passe, tout en lui recommandant d'agir comme une jeune martienne normale.

Gozava est ensuite capturée et torturée à mort pour qu'elle avoue le nom du guerrier thark coupable avec elle d'amour, ce qu'elle se refuse à faire jusqu'à son dernier souffle, jurant d'ailleurs qu'elle a elle-même tué son enfant pour lui éviter de tomber entre leurs mains.

Lorsque Tars Tarkas rentre de son expédition trois ans plus tard, il apprend la mort de son enfant et de son amour. Il devient dès lors le plus cruel des thark et continue son ascension dans la horde, avec pour objectif d'un jour faire payer ses crimes à Tal Hajus. Au moment où le cycle de Mars débute, Tars Tarkas ignore que Sola, une de ses suivantes, est sa fille, et il ignore aussi que Sarkoja, une autre de ses suivantes, est la responsable de la mort de sa femme.

Rencontre avec John Carter[modifier | modifier le code]

Dans les premières minutes qui suivent l'arrivée de John Carter sur Mars, au début de Une princesse de Mars, Tars Tarkas est le premier martien adulte que rencontre John Carter (Carter a eu l'occasion de contempler de jeunes martiens verts à peine éclos, puisqu'il se réveille sur Mars à côté d'un incubateurs d'œufs des tharks).

En fait, le premier réflexe de Tars Tarkas est de tuer John Carter afin de protéger les petits tharks. Quand Carter lui échappe d'un bond gigantesque que lui permettent ses muscles de terrien, Il s'aperçoit que John Carter n'est pas armé, et décide de la capturer pour montrer ses exploits musculaires à son jed, Lorquas Ptomel, et son jeddak, Tal Hajus.

Tars Tarkas confie l'éducation de John Carter, qui ne parle pas martien, aux bons soins de ses suivantes, notamment Sola et Sarkoja. Rapidement, une forme de complicité semble se former entre Tars Tarkas et son prisonnier. Ainsi, Tars Tarkas semble sensible aux références que fait Carter aux sentiments de gratitude ou d'amitié, même s'il exprime clairement que ce type de sentiment est étranger à tout martien vert, profession de foi qui sera démentie lorsque John Carter apprend de Sola que Tars Tarkas est son père, et qu'il ne pense en fait qu'à venger la mort de sa femme et sa fille.

Jeddak des tharks[modifier | modifier le code]

Après que John Carter se soit enfui avec Dejah Thoris et Sola et ait connu diverses aventures, et tandis qu'il voyage par vaisseau volant vers Hélium, il tombe sur une bataille entre martiens verts et son vaisseau est abattu, ce qui lui permet de participer à la bataille, et de sauver Tars Tarkas qui le remercie et lui offre son amitié de manière ouverte.

Tal Hajus ayant exigé que John Carter soit amené devant lui, Tars Tarkas lui offre de s'enfuir, ce qu'il refuse, sachant que ce geste couterait la vie au thark. John Carter apprend alors à Tars Tarkas que Sola est sa fille, et lui propose d'affronter la situation à deux.

Devant Tal Hajus, John Carter harangue le conseil des jeds, dont Lorquas Ptomel, en leur montrant que Tal Hajus est un lâche. Le conseil décide alors que Tal Hajus doit se battre avec Tars Tarkas, qui devient jeddak des tharks et décide de venir en aide à Hélium en guerre contre Zodanga, et à aider John Carter à libérer Dejah Thoris, prisonnière de Zodanga. Les tharks attaquent alors et pillent Zodanga, tandis que les tharks nouent une alliance avec Hélium.

Aventures avec John Carter[modifier | modifier le code]

Lorsque John Carter disparait à la fin de Une princesse de Mars, Tars Tarkas participe aux recherches pour le retrouver. En désespoir de cause, il décide de chercher son ami dans le dernier endroit de Barsoom où il imagine que Carter ait pu se rendre : dans la vallée Dor, le paradis promis aux martiens au terme du pèlerinage sur la rivière Iss.

Il arrive dans la vallée Dor, et est attaqué par les hommes-plantes, quelques minutes après que John Carter lui-même y ait été transporté venant de la Terre, au début de Les Dieux de Mars, romans consacré aux aventures de John Carter et Tars Tarkas entre les main des therns sacrés. Les deux amis se séparent lorsque les pirates noirs attaquent le domaine des therns : Tars Tarkas s'enfuit avec Thuvia dans un vaisseau volant. Tars Tarkas sera capturé plus tard par des warhoons en sauvant Thuvia, mais John Carter le sauve à son tour. Tars Tarkas et les tharks participeront ensuite à l'attaque finale sur le domaine des therns et de même, ses hordes participeront à la chute d'Okar, la cité des hommes jaunes, dans Le Seigneur de la Guerre de Mars.

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]