Taro géant des marais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le taro géant des marais (Cyrtosperma merkusii), parfois également appelé taro des atolls, est une plante comestible de la famille des Araceae. Elle est cultivée dans une grande partie de l'Océanie. Bien qu'elle ressemble au taro proprement dit, elle appartient à un autre genre et à une autre sous-famille (celle des Calloideae).

Cette espèce est sans doute mieux connue sous un autre nom scientifique, Cyrtosperma chamissonis. Néanmoins, des études ont montré que Cyrtosperma chamissonis et Cyrtosperma merkusii étaient synonymes[1],[2],[3].

Description[modifier | modifier le code]

C'est une plante des régions tropicales et subtropicales, cultivée pour sa racine épaissie en gros tubercule farineux, à la chair de couleur blanche, crème à rose, de texture sèche et goût proche de celui de la patate douce. Le terme désigne aussi le tubercule lui-même. Elle est cultivée dans des trous assez profonds, appelés fosses à taro, qui permettent à la racine de baigner dans l'eau douce (lentille des lagons).

Étymologie[modifier | modifier le code]

Sinogramme en chinois : 芋 (qui désigne tous les taros en Chine). Noms communs : babai ou bwaibwai (en gilbertin), pula'a (en samoan), pulakaTokelau et aux Tuvalu), puraka (en māori des îles Cook), via (en fidjien), ou encore simidenChuuk). Taro est un mot emprunté aux langues de Polynésie orientale. En anglais swamp taro.

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Lasia merkusii Hassk., 1844
  • Cyrtosperma chamissonis (Schott) Merr., 1914 (nom donné en hommage à Adelbert von Chamisso, un franco-allemand qui avait observé ce taro lors de sa circumnavigation aux îles Gilbert.)
  • Cyrtosperma edule Schott, 1861
  • Cyrtosperma lasioides Griff., 1851
  • Cyrtosperma nadeaudianum J.W.Moore, 1933

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En plus, des références de fin d'article, on pourra voir le site du Missouri Botanical Garden
  2. Cyrtosperma chamissonis et Cyrtosperma merkusii sont présentés comme synonymes dans les ouvrages suivants :
    • A checklist of the Araceae of Malesia, Australia, and the tropical western Pacific region, de A. Hay et al., publié en 1995
    • World Checklist of Seed Plants 3(1, 2a & 2b), de R. Govaerts, publié en 1999
    • World Checklist and Bibliography of Araceae (and Acoraceae), de R. Govaerts et D. Frodin, publié en 2002
  3. Cyrtosperma chamissonis n'est plus reconnu à l'heure actuelle par The International Aroid Society.

Liens externes[modifier | modifier le code]