Nour Mohammad Taraki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Taraki)
Aller à : navigation, rechercher
Nour Mohammad Taraki
نور محمد ترکۍ
Fonctions
1er président du Conseil révolutionnaire de la République démocratique d'Afghanistan
(2e chef de l'État afghan)
30 avril 197814 septembre 1979
(10 mois et 25 jours)
Premier ministre Lui-même
Hafizullah Amin
Prédécesseur Abdul Qadir Dagarwal
(président du Conseil militaire)
Successeur Hafizullah Amin
Secrétaire général du comité central du Parti démocratique populaire d'Afghanistan
1er janvier 196514 septembre 1979
(14 ans, 8 mois et 13 jours)
Prédécesseur Fonction créée
Successeur Hafizullah Amin
12e Premier ministre afghan
1er mai 197827 mars 1979
(10 mois et 26 jours)
Président Lui-même
Prédécesseur Mohammad Musa Shafiq
Successeur Hafizullah Amin
Biographie
Nom de naissance Nour Mohammad Taraki
Date de naissance 15 juillet 1913
Lieu de naissance Ghazni (Afghanistan)
Date de décès 14 septembre 1979
Lieu de décès Kaboul (Afghanistan)
Nationalité afghane

Nour Mohammad Taraki
Chefs d'État afghans
Premiers ministres afghans

Nour Mohammad Taraki, (Ghazni15 juillet 1913, Kaboul14 septembre 1979) était un politicien afghan, président du Conseil révolutionnaire de la République démocratique d'Afghanistan du 30 avril 1978 au 14 septembre 1979.

Né près de Kaboul, il étudie à l'Université de Kaboul avant de commencer une carrière de journaliste. Plus tard, il rejoint le Parti démocratique du peuple de l'Afghanistan (PDPA) dont il a été le secrétaire général de 1965 à sa mort en 1979. La présidence de Nour Mohammad Taraki a été marquée du début à la fin par de nombreuses controverses et le début des réformes communistes en Afghanistan.

En mars 1978, un coup d'État militaire, faisant près de 3 000 morts, renverse le président Mohammed Daoud Khan qui est lui-même assassiné. Le pouvoir échoue aux civils du PDPA (divisés en deux courants, le Khalq (« parti du peuple ») et le Parcham (« drapeau »). Nour Mohamed Taraki (du Khalq) devient alors le 1er président de la République démocratique d'Afghanistan, et Hafizullah Amin premier ministre.

Pendant les 18 mois de sa présidence, les Soviétiques vont appuyer Taraki contre Amin, jugé trop radical. Mais finalement, Hafizullah Amin va prendre le pouvoir et fait assassiner son rival le 14 septembre 1979, ce qui allait à l’encontre des plans soviétiques. Moscou décide donc d'envahir l'Afghanistan le 24 décembre 1979 et de placer au pouvoir Babrak Karmal, plus sûr selon le KGB[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le guêpier afghan » dans Historia n°757, janvier 2010, pages 8 et 9