Tarō Okamoto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Okamoto.

Tarō Okamoto

Description de cette image, également commentée ci-après

Tarō Okamoto en 1953

Naissance
Kanagawa, Drapeau du Japon Japon
Décès (à 84 ans)
Nationalité Drapeau du Japon Japon
Activités Peintre, sculpture, töpfer
Mouvement artistique Nihonga

Tarō Okamoto (岡本 太郎, Okamoto Tarō?) est un artiste japonais né le et décédé le . On lui doit la citation « L'art, c'est l'explosion » (芸術は爆発だ, geijutsu wa bakuhatsu da?).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il arrive à Paris en décembre 1929. Il expose pour la première fois au Salon des surindépendants en 1932. Il étudie à la Sorbonne de 1930 à 1940. Son but premier était de faire de la peinture, mais il s'est également intéressé à l'ethnologie, la philosophie et la sociologie. Pendant son séjour en France, il rencontre Pablo Picasso, Georges Bataille, Max Ernst, Marcel Mauss, etc. En 1937, Pierre Courthion lui consacre une petite monographie illustrée en noir et blanc dans la collection Peintres d'aujourd'hui aux éditions G.L.M. Après avoir pratiqué l'abstraction dans le groupe Abstraction-Création en 1933-1934, il se tourne vers une figuration surréalisante dont les motifs majeurs sont les papillons et les rubans.

Suite à son expérience en France, il réalise plusieurs œuvres d'art majeures après guerre. Son œuvre la plus connue au Japon est probablement la Tour du soleil (太陽の塔, Taiyō no tō?), totem symbole de l'exposition universelle d'Osaka en 1970. Il a également écrit beaucoup d'ouvrages dans lesquels il explique sa conception de l'art.

En 2008, une fresque murale peignant une explosion nucléaire a été exposée dans la station de métro de Shibuya à Tokyo. Le Mythe de demain (明日の神話, Ashita no shinwa?) est une fresque de 5,5 mètres de haut sur 30 de long retrouvée au Mexique en 2003.

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Tarō Okamoto a servi de source d'inspiration pour la création du personnage Deidara dans Naruto. La Tour du soleil a inspiré Naoki Urasawa pour son célèbre manga 20th century boys. Naoki Urasawa s'est également inspiré de Tarō Okamoto pour créer le logo emblématique de la série[réf. nécessaire].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :