Akebono Tarō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Tarō Akebono)
Aller à : navigation, rechercher
Akebono porte son dernier tsuna lors de sa cérémonie de départ.

Akebono Tarō (曙太郎?), né Chadwick (« Chad ») George Ha'aheo Rowan, est un ancien lutteur de sumo d'origine américaine à qui fut accordée la nationalité japonaise. Né le 8 mai 1969 à Waimānalo (Hawaii), il a marqué l'histoire du sumo et contribué à son rayonnement médiatique, notamment en l'ouvrant vers l'extérieur de l'archipel nippon. Il mesure 2,03 mètres pour 235 kg. Akebono veut dire « aurore » en japonais.

Sumo[modifier | modifier le code]

Professionnel depuis 1988, à l'instar de ses deux futurs grands rivaux Kōji Takanohana et Masaru Wakanohana, Akebono devint le premier sumotori non-japonais à accéder au grade de yokozuna (« champion suprême »), le plus élevé dans la hiérarchie du sumo, le 27 janvier 1993. Bien qu'il fût un étranger, il a été reconnu comme ayant la qualité de hinkaku (dignité inhérente à la profession de lutteur de sumo).

Il se retire en janvier 2001 pour cause de blessures après treize ans de compétitions.


K-1[modifier | modifier le code]

Akebono s'est lancé dans l'aventure du K-1 avec un succès très relatif, ne remportant qu'un seul de ses combats sur les neuf disputés. Sa masse imposante et ses blessures[1] s'accommodant mal de ses opposants, même s'il a affronté des gabarits hors normes comme Bob Sapp et Hong-Man Choi.

Au 17 janvier 2008, Akebono totalise neuf combats dans les règles du K-1 :

Combat libre[modifier | modifier le code]

Akebono s'est également essayé au combat libre mais sans succès, avec deux défaites pour deux combats contre Royce Gracie et Bobby Ologun.

Catch[modifier | modifier le code]

Akebono a fait une apparition à la WWE (Wrestlemania 21 le 3 avril 2005) en battant le Big Show dans un combat de sumo qui s'est fini sur un calin entre les deux catcheurs.

Il poursuit en effet une carrière dans le catch, où il trouve épanouissement[2], luttant désormais sous le pseudonyme de Bono kun. Lors de Freedom Fight, il perd contre Brodie Lee.

New Japan Pro Wrestling[modifier | modifier le code]

Lors de Summer Night Fever, Ryoto Hama et lui battent Daisuke Sekimoto et Yuji Okabayashi et remportent les NJPW All Asia Tag Team Championship. Lors de 40th Anniversary Tour Kizuna Road Nuit 8, Blue Justice Army, Togi Makabe et lui battent Suzuki Army. Lors de 40th Anniversary Tour Kizuna Road Nuit 9, Hirooki Goto, Hiroshi Tanahashi et lui battent CHAOS et Masato Tanaka.

Pro Wrestling Zero1[modifier | modifier le code]

Lors de ZERO1 LifexShoutxWin, Mineo Fujita, Takuya Sugawara et lui perdent contre Atsushi Onita, Hideki Osaka et Ichiro Yaguchi dans un Scramble Bunkhouse Street Fight Match. Lors de Happy New Year, il bat Jason New et Jo Kyung-ho dans un Handicap Match. Lors de Change The World, Daisuke Sekimoto et lui battent Kohei Sato et Zeus et remportent les NWA Intercontinental Tag Team Championship vacant.

All Japan Pro Wrestling[modifier | modifier le code]

Lors de New Year Shining Series 2013 New Year 2 Days - Tag 2, il bat Joe Doering pour devenir n°1 contender au Triple Crown Championship. Lors de New Year Shining Series 2013 - Tag 8, il perd contre Kasakatsu Funaki et ne remporte pas le Triple Crown Championship. Le 27 octobre 2013 il bat Suwama et remporte le AJPW Triple Crown Heavyweight Championship pour la première fois de sa carrière.

Indépendant[modifier | modifier le code]

Lors de Ribera Steakhouse Produce Naniwa Big Fireworks, il perd contre Atsushi Onita dans un No Ropes Barbed Wire Explosion Double Hell, Exploding Barbed Wire Bat & Exploding Barbed Wire Chair Death Match.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • All Japan Pro Wrestling
    • All Asia Tag Team Championship (2 fois) avec Ryoto Hama
    • AJPW Triple Crown Heavyweight Championship (1 fois,actuellement)
    • AJPW Unified World Tag Team Championship (1 fois) – avec Taiyo Kea
    • Ōdō Tournament (2013)
    • January 2 Korakuen Hall Heavyweight Battle Royal (2010)
  • Pro Wrestling ZERO1
    • NWA Intercontinental Tag Team Championship (2 fois)- avec Shinjiro Otani (1) & Daisuke Sekimoto (1)
  • Dragon Gate
    • Open the Triangle Gate Championship (1 fois) - avec Masaaki Mochizuki & Don Fujii

Cinéma[modifier | modifier le code]

Il a fait une apparition dans son propre rôle dans le film Ocean's Thirteen en 2007.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Outre les blessures consécutives au sumo, son corps a été mis à mal par la violence du K-1. Cf. « Choi remporte le K-1 Asian Grand Prix, Bonjasky électrocute Mercer », muaythaitv.com, 22 mars 2005, où il est fait mention de l'aggravation d'une blessure contractée lors de son combat contre N. Kakuda.
  2. Cf. « Answer!! », blog d'Akebono, 3 mars 2009.

Lien externe[modifier | modifier le code]