Tapachula

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tapachula
Blason de Tapachula
Héraldique
Administration
Pays Drapeau du Mexique Mexique
État État du Chiapas
Maire Angel Barrios Zea
Code postal 30700
Fuseau horaire UTC -
Démographie
Population 189 991 hab. (2005)
Densité 627 hab./km2
Population de l'agglomération 282 420 hab.
Géographie
Coordonnées 14° 32′ N 92° 10′ O / 14.54, -92.16 ()14° 32′ Nord 92° 10′ Ouest / 14.54, -92.16 ()  
Superficie 30 300 ha = 303 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Mexique

Voir la carte administrative du Mexique
City locator 14.svg
Tapachula

Géolocalisation sur la carte : Mexique

Voir la carte topographique du Mexique
City locator 14.svg
Tapachula
Liens
Site web http://www.tapachula.gob.mx

Tapachula est une ville au climat humide et chaud de l'État mexicain du Chiapas située au sud de l'État, près de la frontière avec le Guatemala. Sa population était de 138 858 habitants en 1990[1] et d'environ 190 000 lors du recensement de 2005[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Tapachula a été fondé par le capitaine Tiltototl, envoyé en mission par le roi mexicain Ahuizotl. Le 23 mai 1794, Tapachula devient chef lieu de Soconusco, à la suite de la destitution de Escuintla. Le 29 octobre 1813, la cour de Cadiz annule le décret qui l'élevait à la catégorie de "ville". Le 23 octobre 1821, Bartolomé de Aparicio, en tant que maire, proclame l'indépendance de la ville, tant de la couronne espagnole que de la capitainerie générale du Guatemala, et cherche ainsi son incorporation à l'empire mexicain. Le 10 janvier 1924, le général Tiburcio Fernández Ruiz gouverneur constitutionnel de l'état du Chiapas, promulgue un décret déclarant la ville de Tapachula comme capitale provisoire du Chiapas[3].

Aujourd'hui, Tapachula est connue pour être un grand lieu de passage d'immigrés clandestins[4], ainsi que de maras[5],[6].

Gouvernement[modifier | modifier le code]

Son maire est le Dr. Angel Barrios Zea (coalition PAN-PRD-PVEM-PT).

Principaux journaux[modifier | modifier le code]

El Orbe, Cuarto Poder, El Día, La República en Chiapas

Personnalités[modifier | modifier le code]

Évêché[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]