Tant qu'il y aura des hommes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir From Here to Eternity.
Page d'aide sur les redirections Pour le roman de James Jones dont ce film est l'adaptation, voir Tant qu'il y aura des hommes (roman).

Tant qu'il y aura des hommes

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Burt Lancaster et Deborah Kerr

Titre original From Here to Eternity
Réalisation Fred Zinnemann
Scénario Daniel Taradash
Acteurs principaux
Sociétés de production Columbia Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Sortie 1953
Durée 118 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Tant qu'il y aura des hommes (From Here to Eternity) est un film américain en noir et blanc de Fred Zinnemann, réalisé en 1953.

Le film a remporté huit Oscars en 1954 dont ceux du meilleur film, meilleur réalisateur et des meilleurs seconds rôles à Frank Sinatra et Donna Reed. Il a été désigné « film culturellement significatif » par la Bibliothèque du Congrès des États-Unis et a donné lieu à une série télévisée en 1979 aux États-Unis avec Natalie Wood.

Fred Zinnemann signe un film en forme de réquisitoire contre les mœurs brutales et le délabrement moral des institutions militaires. Baignant dans un climat de perplexité morale digne d’un « film noir », la mise en scène de Zinnemann s’appuie sur l’efficacité du scénario de Daniel Taradash (tiré du roman éponyme de James Jones paru en 1952, l’un des rares sur la vie à Pearl Harbor au début des années 1940, avec ses garnisons et ses bordels) et sur une distribution d’acteurs et actrices judicieusement à contre-emplois.

Synopsis[modifier | modifier le code]

1941. Récemment transféré à la caserne de Schofield dans les îles Hawaii, Robert Lee Prewitt (Montgomery Clift), ancien boxeur, est sollicité par le capitaine Holmes pour remonter sur le ring afin de défendre l'honneur du régiment et favoriser la propre promotion du capitaine. Mais Prewitt, qui a rendu un homme aveugle lors d'un précédent combat, refuse et va faire l'objet de constantes brimades et humiliations dans cette base où les déchirements et les rencontres amoureuses vont prendre une portée symbolique la veille de l'attaque aéronavale japonaise sur Pearl Harbor.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Et, parmi les acteurs non crédités :

Musique[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Aux Oscars 1954[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

  • 1953 : Meilleur film au New York Film Critics Circle Awards.

Nominations[modifier | modifier le code]

Aux Oscars 1954[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]