Tankred Dorst

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dorst.

Tankred Dorst

Activités écrivain, auteur
Naissance 19 décembre 1925
Oberlind (Sonneberg)
Genres théâtre, théâtre radiophonique, prose
Distinctions Prix Georg-Büchner, Prix européen de littérature, Q472930, Schiller-Gedächtnispreis, Q1514013

Compléments

Q2043519, Q414163, Deutsche Akademie für Sprache und Dichtung

Tankred Dorst est un écrivain et dramaturge allemand, né en 1925 à Sonneberg.

Il a été lauréat du Prix E.T.A. Hoffmann en 1996 et du Prix européen de littérature en 2008.

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvres en allemand[modifier | modifier le code]

  • Die Kurve (1960)
  • Toller (1968)
  • Rotmord (1969, television film adaptation of Toller produced in collaboration with Peter Zadek)
  • Sand (1971, television film directed by Peter Palitzsch)
  • Eiszeit (1973)
  • Die Villa (1976)
  • Klaras Mutter (1978, television film )
  • Mosch (1980, television film adaptation)
  • Merlin oder das wüste Land (1981)
  • Eisenhans (1982, movie adaptation)
  • Parzival (1987)
  • Korbes (1988)
  • Karlos (1990)
  • Herr Paul (1994)
  • Die Legende vom armen Heinrich (1997)
  • Kupsch (2001, monologue)
  • Die Freude am Leben (2001)
  • Othoon (2002)
  • Die Wüste (2005) ( sur Charles de Foucauld)

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • La Grande Imprécation devant les murs de la ville ; Moi, Feuerbach, L'Arche, 1989
  • La Grande Imprécation devant les murs de la ville, L'Arche, 1990 (précédemment publié avec une pièce de Kateb Yacine, Théâtre national populaire, 1967)
  • Fernando Krapp m'a écrit cette lettre : essai sur la vérité, L'Arche, 2000
  • Merlin ou La Terre dévastée, L'Arche, 2005
  • Le Voyage à Stettin, traduit par René Zahnd et Hélène Mauler, Éditions Arfuyen, 2009

Liens externes[modifier | modifier le code]