Tankred Dorst

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dorst.

Tankred Dorst

Naissance 19 décembre 1925
Oberlind (Sonneberg)
Activité principale
écrivain, auteur
Distinctions
Prix Georg-Büchner, Prix européen de littérature, Q472930, Schiller-Gedächtnispreis, Q1514013
Auteur
Genres
théâtre, théâtre radiophonique, prose

Compléments

Q2043519, Académie des Sciences et des Lettres de Mayence, Deutsche Akademie für Sprache und Dichtung

Tankred Dorst est un écrivain et dramaturge allemand, né en 1925 à Sonneberg.

Il a été lauréat du Prix E.T.A. Hoffmann en 1996 et du Prix européen de littérature en 2008.

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvres en allemand[modifier | modifier le code]

  • Die Kurve (1960)
  • Toller (1968)
  • Rotmord (1969, television film adaptation of Toller produced in collaboration with Peter Zadek)
  • Sand (1971, television film directed by Peter Palitzsch)
  • Eiszeit (1973)
  • Die Villa (1976)
  • Klaras Mutter (1978, television film )
  • Mosch (1980, television film adaptation)
  • Merlin oder das wüste Land (1981)
  • Eisenhans (1982, movie adaptation)
  • Parzival (1987)
  • Korbes (1988)
  • Karlos (1990)
  • Herr Paul (1994)
  • Die Legende vom armen Heinrich (1997)
  • Kupsch (2001, monologue)
  • Die Freude am Leben (2001)
  • Othoon (2002)
  • Die Wüste (2005) ( sur Charles de Foucauld)

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • La Grande Imprécation devant les murs de la ville ; Moi, Feuerbach, L'Arche, 1989
  • La Grande Imprécation devant les murs de la ville, L'Arche, 1990 (précédemment publié avec une pièce de Kateb Yacine, Théâtre national populaire, 1967)
  • Fernando Krapp m'a écrit cette lettre : essai sur la vérité, L'Arche, 2000
  • Merlin ou La Terre dévastée, L'Arche, 2005
  • Le Voyage à Stettin, traduit par René Zahnd et Hélène Mauler, Éditions Arfuyen, 2009

Liens externes[modifier | modifier le code]