Tango nuevo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Tango nuevo est un style de tango créé par Astor Piazolla dans les années 1960. En général, tout se rapporte plus ou moins à cet auteur, avec l'exception notable de Tango nuevo, titre d'un album de tango-électro par Jaime Wilenski en 2000.

Ce terme désigne aussi un nouveau genre de danse du XXIe siècle, issue du tango argentin classique ou traditionnel. On l'appelle alors « Tango nuevo », « Neo Tango » et parfois « Tango contemporain » (tango contemporaneo).

Origines[modifier | modifier le code]

Fin du XXe siècle, à Buenos Aires, au sortir de la dictature, des artistes-danseurs de la nouvelle génération font évoluer peu à peu le tango de bal en incorporant des figures spectaculaires originellement prévues pour les chorégraphies destinées aux démonstrations de scène. Ces pionniers d'un art nouveau, notamment Gustavo Naveira, feront la reconquête de l'Europe par le tango à l'instar de l'émergence du tango au début du XXe siècle.

Différences avec le tango dit « traditionnel »[modifier | modifier le code]

De par sa structure plus souple et plus terrienne, le tango nuevo se veut plus malléable et plus dynamique. Cette ouverture amène à un élargissement des possibilités de mouvement. Ainsi, les genoux s'écartent, l'axe revêt plusieurs formes, les énergies prennent plus d'ampleur. L'Abrazo (l'enlacement) peut être en « fermé » ou en « ouvert ». Les danseurs peuvent choisir l'un ou l'autre ou les deux alternativement durant la danse.

Cette évolution amène aussi à cette danse une plus grande exigence en terme physique. Elle devient ainsi plus « sportive ». Ce qui explique sans doute l'attirance croissante des jeunes de 20-35 ans durant ces 10 dernières années.

Par l'introduction récentes des techniques de danse contemporaine et d'arts martiaux, la maîtrise des « énergies » circulant dans le couple constitue une part essentielle des nouveautés. Ce nouveau système a pour but d'amener plus de fluidité, de douceur et de naturel dans la danse, sans pour autant perdre la dynamique des mouvements. Pourtant même si ces techniques sont communément utilisées par les danseurs « nouvelle génération » (Chicho Frumboli, Sebastian Arce, Gaston Toreli, Cecilia Garcia, Moira Castellano, etc...) elles constituent néanmoins la bible des initiés. Dans les bals, seule une partie de « l'élite » maitrise plus ou moins ces techniques.

L'enseignement en France[modifier | modifier le code]

En France, ce terme désigne plusieurs manières d'appréhender le tango (voir interview de gustavo naveira par marc tommasi).

La part des professionnels disposant dans leur enseignement les « principes énergétiques » est une minorité.

Pour cette minorité, l'enseignement se focalise sur la qualité de la relation dans le couple où le confort sera privilégié. Ils considère le Tango Nuevo comme l'évolution logique du Tango traditionnel. Évolution signifiant faire mieux, sans rien perdre. Souvent, il s'agira de cours suivis durant de nombreuses années. Malheureusement l'apprentissage d'une telle profondeur technique n'est pas à la portée de tous en termes d'implication, de temps et de bourse. C'est pourquoi beaucoup iront vers un enseignant censé être plus abordable et souvent considéré comme plus plaisant.

Pour cette grande majorité, le terme de Tango Nuevo désigne souvent le « tango en ouvert » et parfois, le « tango jeune » mais ce seront toujours les figures impressionnantes qui l'intéresseront. L'offre et la demande s'accordent : le plaisir dans l'apprentissage des nombreuses figures sera le leitmotiv. Très souvent ces enseignements se donnent suivant la méthode traditionnelle, c'est-à-dire apprendre des enchainements par cœur afin de les reproduire en bal.

Liens externes[modifier | modifier le code]