Tango libre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tango.

Tango libre

Réalisation Frédéric Fonteyne
Scénario Anne Paulicevich
Acteurs principaux
Sociétés de production Artémis Production
Samsa Films
Liaison Cinématographique
Pays d’origine Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau de la France France
Genre Comédie romantique
Sortie 2012
Durée 97 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Tango libre est une comédie dramatique franco-belge réalisée par Frédéric Fonteyne. Le film est sorti le 7 novembre en Belgique, et le 28 novembre 2012 en France.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le début du film montre une attaque de fourgon de transports de fonds qui tourne mal. Puis l'on suit Jean-Christophe, dit JC, un gardien de prison. Il vit avec la seule compagnie de son poisson rouge et mène une existence ordonnée et terne. Unique fantaisie dans sa vie quotidienne, il apprend le tango.

Un soir, à son cours, JC rencontre une nouvelle venue, Alice, et danse avec elle. Plus tard, il la revoit au parloir de la prison où il travaille. D’abord avec un homme, puis avec un autre... Alice est la femme de deux détenus, Fernand - son époux et le père de son fils Antonio - et Dominic, les deux hommes que l'on a vus au début du film lors d'une attaque qui a dérapé.

Le règlement interdit aux gardiens de fréquenter la famille des prisonniers. Mais au lieu de mettre fin à leur relation ou d'en parler à son chef après une agression, JC ne dit rien, transgressant les règles.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les Magritte du cinema 2014: les palmarès », Académie André Delvaux (consulté le 3 février 2014)
  2. « Les Magritte du cinema 2014: les nominés », Académie André Delvaux (consulté le 3 février 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]