Piranga à tête rouge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Tangara à tête rouge)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tangara à tête rouge (homonymie).

Le Piranga à tête rouge, anciennement Tangara à tête rouge (Piranga ludoviciana), aussi appelé Tangara joueur, est une espèce de passereaux de la famille des Cardinalidae qui était auparavant placée dans la famille des Thraupidae.

Description morphologique[modifier | modifier le code]

Cet oiseau mesure de 15 à 19 cm.

Le mâle a la tête rouge orangé, le corps d'un jaune franc avec le dos, les ailes et la queue noirs. Il présente deux barres alaires : la plus haute, plus courte et plus épaisse, et du même jaune que le reste du corps ; la plus basse, plus longue et plus fine, est blanc jaunâtre.

La femelle a le dessus gris tirant par endroit sur le vert et/ou le jaune, et le dessous d'un jaune léger. Elle possède elle aussi deux barres alaires ; mais la plus haute est d'un jaune moins vif que chez le mâle.

Comportement[modifier | modifier le code]

Alimentation[modifier | modifier le code]

À la fin du printemps et au début de l'été, son régime alimentaire comprend surtout des insectes, capturés en vol au niveau de la haute canopée. Plus tard dans la saison, ils consomment beaucoup de baies et autres petits fruits[1].

Comportement social[modifier | modifier le code]

Chant

Le chant du piranga à tête rouge ressemble un peu à celles du Merle d'Amérique : de courtes stances flutées, assez fortes, entrecoupées de courtes pauses, mais le chant du merle est plus harmonieux que celui du piranga[1]. Les cris d'appel du piranga à tête rouge en vol ressemble à de brefs "tchouwi"[2].

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Il vit dans des forêts peu denses de conifères. Son aire de répartition couvre une partie de l'ouest du continent nord-américain. La limite nord de son aire de répartition va du sud de l'Alaska (Alaska Panhandle, aux États-Unis), à l'ouest, jusqu'au sud des Territoires du Nord-Ouest (au Canada), à l'est. La limite sud, en saison de nidification, se situe au nord du Mexique, mais cette espèce migratrice hiverne au sud des États-Unis et au Mexique, jusqu'en Amérique centrale[1].

Systématique[modifier | modifier le code]

On compte deux sous-espèces :

  • Piranga ludoviciana ludoviciana
  • Piranga ludoviciana zephyrica

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c MacMahon J.A. (1997) Deserts p 605, National Audubon Society Nature Guides, Knopf A.A. Inc, ISBN 0-394-73139-5
  2. « Western Tanager », sur www.xeno-canto.org, Xeno-canto Foundation (consulté le 17 mai 2009)