Tanga (Tanzanie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tanga.
Tanga
Image illustrative de l'article Tanga (Tanzanie)
Administration
Pays Tanzanie Tanzanie
Région Tanga
Maire Salim Kisauji
Démographie
Population 243 580 hab. (2002)
Géographie
Coordonnées 5° 04′ 00″ S 39° 06′ 00″ E / -5.0667, 39.1 ()5° 04′ 00″ Sud 39° 06′ 00″ Est / -5.0667, 39.1 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tanzanie

Voir sur la carte Tanzanie administrative
City locator 14.svg
Tanga

Tanga est une ville portuaire de Tanzanie et la capitale de la région de Tanga. Elle est située sur la côte de l'océan Indien, près de la frontière avec le Kenya. Lors du recensement de 2002 sa population s'élevait à 243 580 habitants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au Ier siècle, l'explorateur grec Diogène décrit, dans son récit Voyage en Afrique orientale une ville qu'il dénomme « Rhapta » et dont la description géographique pourrait correspondre à celle de Tanga. Cette mention est reprise par Ptolémée ainsi que dans le Le Périple de la mer Érythrée (anonyme, 1er siècle).

Tanga était, en 1889, un poste militaire de l'Afrique orientale allemande et devint un bureau de district deux ans plus tard. L'économie locale reposait sur la culture du sisal, introduite dans la région quelques années auparavant, et la population dans la région connut une croissance rapide. La ville devint également le terminus de la ligne de chemin de fer Usambara, qui conduisait jusqu'à Moshi, au pied du Kilimandjaro.

Comme ville côtière la plus proche du Kenya, Tanga était sur la ligne de front dès le début de la Première Guerre mondiale. Un débarquement britannique fut repoussé le 4 novembre 1914 au cours de la bataille de Tanga. La ville ne tomba que le 7 juillet 1916.

Le nom de Tanga vient du mot ferme ou terres cultivées dans plusieurs des langues locales, dont le sambaa, le bondei et le zigua. Tanga a donné son nom au Tanganyika, le territoire qui, en s'unissant en 1964 à l'île de Zanzibar, forme la nation moderne de la Tanzanie.

Depuis le 1er juillet 2005, Tanga est l’une des trois municipalités à avoir le statut administratif de ville, les deux autres étant Arusha et Mbeya.

Population[modifier | modifier le code]

Carte de la région de Tanga

Avec une population de 243 580 habitants en 2002, Tanga est l’une des plus vastes cités du pays. Avec un nombre d’habitants comparable à Arusha ou Moshi, la ville est cependant beaucoup plus paisible.

Économie[modifier | modifier le code]

La ville de Tanga fait face à l’océan Indien, et se situe non loin de la frontière avec le Kenya. Les produits d’exportation qui transitent par Tanga sont le sisal, le café, le thé et le coton. Tanga est également un important nœud ferroviaire, reliant l’essentiel du nord de la Tanzanie à la mer. Via les lignes Link et centrale de la compagnie d’État Tanzania Railways Corporation, Tanga est reliée à la région des Grands Lacs et à la capitale économique du pays, Dar es Salam.

Le port et les quartiers alentour sont le centre de la vie à Tanga, où se concentrent les hôtels, les bars et les seuls immeubles à compter plus de huit étages. Tanga s’étale sur plusieurs kilomètres carrés dans l’arrière pays et compte de nombreux marchés dans ses faubourgs.

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]