Tang Yizong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Táng Yìzōng
唐懿宗
Naissance 28 décembre 833
Chang'an
Décès 15 août 873 (à 39 ans)
Chang'an
Nom de famille Lǐ (李)
Prénom Cui (漼)
Dates 1er règne 13 septembre 85915 août 873
Dynastie Dynastie Tang
Nom de l'Ère Xíantōng (咸通) (860-873)
Nom du temple Yìzōng (懿宗)
Nom posthume
(complet)
Zhaosheng Gonghui Xiao (昭聖恭惠孝皇帝)
Nom posthume
(court)
Gonghui (恭惠皇帝)

Tang Yizong (chinois : 唐懿宗 ; pinyin : táng yìzōng, 28 décembre 83315 août 873) est un empereur chinois taoïste de la dynastie Tang. Son nom de naissance est Li Cui (李漼). Il règne de 859 à 873. C'est le fils de Xuanzong.

À partir des années 860, le fragile équilibre qui avait permis le rétablissement de l'empire Tang s'effrita irrémédiablement. La vieille aristocratie qui avait occupé les postes principaux des empires chinois depuis la période de division et durant la première partie de la dynastie avait laissé la place à de nouvelles figures, les gouverneurs militaires provinciaux, les commissaires administrant les monopoles financiers et les eunuques à la cour.

Une grande expédition fut lancée en 865-867 contre le Nanzhao au sud-ouest, la dernière que put entreprendre le pouvoir Tang, mais elle échoua et fut suivie par une contre-offensive conclue par la perte de Chengdu, qui dura quelques années[1].

La chute définitive s'amorça à partir de la révolte conduite par le général Pang Xun en 868 dans le Guangxi, qui s'étendit dans le bassin du Yangzi et de la Huai avant d'être difficilement réprimée. à la suite d'épisodes de crise qui frappèrent l'empire, en premier lieu dans le Nord où des famines sévirent dans les années 870.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gernet 2005, p. 330.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Mark Edward Lewis, China's Cosmopolitan Empire : The Tang Dynasty, Cambridge et Londres, Belknap Press of Harvard University Press, coll. « History of imperial China »,‎ 2009
  • (en) Victor Cunrui Xiong, Historical Dictionary of Medieval China, Lanham, Scarecrow Press, coll. « Historical dictionaries of ancient civilizations and historical eras »,‎ 2009 (ISBN 978-0-8108-6053-7)
  • (en) Samuel Adrian M. Adshead, T'ang China : The Rise of the East in World History, New York, Palgrave Macmillan,‎ 2004 (ISBN 1-4039-3456-8)
  • Jacques Gernet, Le Monde chinois. Tome 1, De l'âge du bronze au Moyen Âge (2100 av - Xe siècle après J.-C.), Paris, Armand Colin. Pocket, Agora,‎ 2005, 380 p. (ISBN 2266153684)