Tang Xuanzong (810-859)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Tang Xuanzong
Táng Xuānzong
唐宣宗
Naissance 27 juillet 810
Chang'an
Décès 7 septembre 859 (à 49 ans)
Chang'an
Nom de famille Lǐ (李)
Prénom Chen (忱)
Dates 1er règne 25 avril 8467 septembre 859
Dynastie Dynastie Tang
Nom de l'Ère Dazhong (大中) (847-859)
Nom du temple Xuānzong (宣宗)
Nom posthume
(complet)
Yuanshen Zeming Chengwu Xiangwen Ruize Jianren Shenchung Yidao Daxiao (元聖至明成武獻文睿智章仁神聰懿道大孝皇帝)

Tang Xuanzong (chinois : 唐宣宗 ; pinyin : táng xuānzōng, 27 juillet 8107 septembre 859) est un empereur chinois taoïste de la dynastie Tang. Son nom de naissance est Li Chen (李忱). Il règne de 846 à 859. C'est le fils de Xianzong.

Il réussit à maintenir l'autorité impériale, en réduisant l'influence des eunuques et en remportant des succès à l'extérieur (chute de l'empire tibétain, défaite des Ouïghours) et contre des gouverneurs militaires. Avec celui de son prédécesseur son règne est une sorte d'« été indien » (S. A. M. Adshead) de la dynastie Tang, durant lequel l'administration est redevenus efficace, l'insécurité intérieures et les menaces extérieures jugulées[1]. Après eux, le pouvoir des empereurs Tang entre dans un déclin irrémédiable[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Adshead 2004, p. 51.
  2. Xiong 2009, p. 31.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Mark Edward Lewis, China's Cosmopolitan Empire : The Tang Dynasty, Cambridge et Londres, Belknap Press of Harvard University Press, coll. « History of imperial China »,‎ 2009
  • (en) Victor Cunrui Xiong, Historical Dictionary of Medieval China, Lanham, Scarecrow Press, coll. « Historical dictionaries of ancient civilizations and historical eras »,‎ 2009 (ISBN 978-0-8108-6053-7)
  • (en) Samuel Adrian M. Adshead, T'ang China : The Rise of the East in World History, New York, Palgrave Macmillan,‎ 2004 (ISBN 1-4039-3456-8)