Tang Xuanzong (810-859)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Tang Xuanzong
Táng Xuānzong
唐宣宗
Image illustrative de l'article Tang Xuanzong (810-859)

Naissance
Chang'an
Décès (à 49 ans)
Chang'an
Nom de famille Lǐ (李)
Prénom Chen (忱)
Dates 1er règne
Dynastie Dynastie Tang
Nom de l'Ère Dazhong (大中) (847-859)
Nom du temple Xuānzong (宣宗)
Nom posthume
(complet)
Yuanshen Zeming Chengwu Xiangwen Ruize Jianren Shenchung Yidao Daxiao (元聖至明成武獻文睿智章仁神聰懿道大孝皇帝)

Tang Xuanzong (chinois : 唐宣宗 ; pinyin : táng xuānzōng, ) est un empereur chinois taoïste de la dynastie Tang. Son nom de naissance est Li Chen (李忱). Il règne de 846 à 859. C'est le fils de Xianzong.

Il réussit à maintenir l'autorité impériale, en réduisant l'influence des eunuques et en remportant des succès à l'extérieur (chute de l'empire tibétain, défaite des Ouïghours) et contre des gouverneurs militaires. Avec celui de son prédécesseur son règne est une sorte d'« été indien » (S. A. M. Adshead) de la dynastie Tang, durant lequel l'administration est redevenus efficace, l'insécurité intérieures et les menaces extérieures jugulées[1]. Après eux, le pouvoir des empereurs Tang entre dans un déclin irrémédiable[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Adshead 2004, p. 51.
  2. Xiong 2009, p. 31.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Mark Edward Lewis, China's Cosmopolitan Empire : The Tang Dynasty, Cambridge et Londres, Belknap Press of Harvard University Press, coll. « History of imperial China »,‎
  • (en) Victor Cunrui Xiong, Historical Dictionary of Medieval China, Lanham, Scarecrow Press, coll. « Historical dictionaries of ancient civilizations and historical eras »,‎ (ISBN 978-0-8108-6053-7)
  • (en) Samuel Adrian M. Adshead, T'ang China : The Rise of the East in World History, New York, Palgrave Macmillan,‎ (ISBN 1-4039-3456-8)