Tanaka Hisashige

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tanaka Hisashige

Tanaka Hisashige (田中久重, 18 septembre 1799 - 7 novembre 1881) était un ingénieur et un inventeur japonais durant de la période Edo et l'ère Meiji. Il est l'un des fondateurs de ce qui est plus tard devenu Toshiba Corporation. Il était surnommé le « Thomas Edison du Japon » ou Karakuri Giemon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tanaka est né à Kurume, province de Chikugo (préfecture de Fukuoka de nos jours). Il est l'ainé d'un artisan d'écaille de tortue. Lui-même artisan doué dans sa jeunesse il a étudié la conception et la construction des poupées karakuri, automates mécaniques capables des mouvements relativement complexes, qui étaient alors beaucoup demandées par les aristocrates de Tokyo, le daimyō de divers domaines féodaux, et par la cour du Shōgun d'Edo. À 21 ans, il se produisait dans le pays à des festivals avec des poupées mécaniques qu'il construisait lui-même.

En 1834, il a déménagé à Osaka, où il a étudié l'énergie pneumatique, l'hydraulique et les diverses formes d'éclairage basés sur l'huile de graine de colza. Cependant, il est rapidement partit pour Kyoto, où il a étudié le rangaku (études occidentales), et l'astronomie. En 1851, il a construit l'Horloge Millénaire qui est maintenant considérée comme Bien culturel important par le gouvernement japonais. Avec le développement du mouvement de Sonnō jōi, l'atmosphère à Kyoto est devenue de plus en plus dangereuse aux influences et à la technologie occidentales, alors Tanaka a été invité par Tsunetami Sano au domaine de Saga à Kyūshū, où il a été accueillit par Naomasa Nabeshima.

A saga, Tanaka a conçu et construit la première locomotive à vapeur du Japon et le premier navire de guerre à vapeur. Bien qu'il n'avait aucune expérience précédente dans le domaine, il a eu accès à un ouvrage hollandais, et avait observé la présentation d'une machine à vapeur écrite par le diplomate russe Efim Alexeïevitch Poutiatine pendant sa visite à Nagasaki en 1853.

Il a été également impliqué dans la construction four à réverbère à saga pour la production de canon Armstrong. En 1864, il est revenu à son domaine natal de Kurume, où il a aidé au développement des armements modernes.

Peu après la restauration de Meiji, en 1873, Tanaka a déménagé à Tokyo, où il a loué le deuxième étage d'un temple dans ce qu'est maintenant Roppongi, qu'il a utilisé comme atelier pour produire des télégraphes sur demande du nouveau gouvernement de Meiji. Il a habité à Ginza en 1875.

Après sa mort en 1882, son fils a fondé Tanaka Ingénierie (田中製造所, Tanaka Seizōsho). La compagnie a changé son nom après la mort de Tanaka en Shibaura Ingénierie (芝浦製造所, Shibaura Seizōsho) en 1904, et après une fusion en 1939 avec Tokyo Denki devenue Tokyo Shibaura Denki, connu aujourd'hui sous le nom de Toshiba.

Références[modifier | modifier le code]