Tanagra (cité antique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Tanagra (ville))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tanagra.

Tanagra (en grec ancien Τάναγρα / Tánagra) est une ancienne cité grecque de Béotie, située non loin de Platées, à 20 km de Thèbes, près de la frontière avec l'Attique. Elle est rasée par sa voisine Thèbes dans les années 370-360, puis reconstruite.

Son nom a été repris par un village moderne situé à quelques kilomètres du site, appelé Bratsi (Μπράτσι) jusqu'en 1912, puis Vratsi (Βράτσι) jusqu'en 1915[1], ainsi que par le dème (municipalité) de Tanagra.

Histoire[modifier | modifier le code]

Tanagra est le lieu de l'affrontement entre Athènes et la Ligue du Péloponnèse en 457 av. J.-C.. C'est là que se réunissent les Béotiens avant la bataille de Délion, en 422-423 av. J.-C.

Figurines de Tanagra[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tanagra (statuette).
Femme tenant un masque de théâtre, figurine de Tanagra, v. 325-300 av. J.-C.

Les terres cuites grecques dites « tanagréennes » ont été en vogue dans le monde grec depuis la fin du IVe siècle av. J.-C. jusqu'à la fin du IIIe siècle ap. J.-C.

Des œuvres furent l'objet d'un engouement immédiat, tant de la part des archéologues que des collectionneurs. La première collection entra au musée du Louvre dès 1872.

Ces statuettes en terre cuites étaient le plus souvent peintes, et reflétaient les modes vestimentaires de l'époque.

Il s'en fabriqua aussitôt de fausses, dans le même temps qu'on faisait une découverte similaire à Myrina, dans l'actuelle Turquie. Puis ce fut Cyrène, en Italie, et Alexandrie, en Égypte.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]