Tana (fleuve)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

2° 35′ 56″ S 40° 20′ 19″ E / -2.59901, 40.3386

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tana.
Tana
le Tana à Hola
le Tana à Hola
Caractéristiques
Longueur 708 km (d'autres sources estiment la longueur jusqu'à 1 014 km)
Bassin 95 000 km2 (d'autres sources estiment le bassin à 120 000 km2)
Bassin collecteur Tana
Débit moyen 127 m3/s (embouchure à Kipini)
Régime Pluvial
Cours
Source principale Chania
· Localisation cordillère d'Aberdare
· Altitude 3 355 m
· Coordonnées 0° 24′ 33″ S 36° 39′ 45″ E / -0.409272, 36.662425 (Source principale - Tana)  
Source secondaire Gura
· Localisation cordillère d'Aberdare
· Altitude 3 130 m
· Coordonnées 0° 34′ 11″ S 36° 40′ 34″ E / -0.569748, 36.676 (Source secondaire - Tana)  
Confluence des sources localité de Ngunguru
· Altitude 1 552 m
· Coordonnées 0° 31′ 10″ S 37° 04′ 55″ E / -0.5193128, 37.081947 (Source confluence - Tana)  
Embouchure océan Indien (baie d'Ungwana)
· Coordonnées 2° 32′ 00″ S 40° 31′ 52″ E / -2.53331, 40.53122 (Embouchure - Tana)  
Géographie
Pays traversés Drapeau du Kenya Kenya
sources Comté de Nyeri
embouchure Comté de la rivière Tana
Principales villes Garissa, Halo, Garsen

Le Tana est le fleuve le plus long du Kenya avec un cours de 700 kilomètres.

Cours[modifier | modifier le code]

Le fleuve prend sa source dans les montagnes Aberdare à l'ouest de Nyeri. Il coule vers l'est au départ avant de tourner vers le sud autour du massif du mont Kenya. Le fleuve s'écoule ensuite dans les réservoirs de Masinga et Kiambere formés par les barrages de Kindaruma. En aval du barrage, le fleuve tourne vers le nord et coule vers la frontière nord-sud entre les parcs nationaux de Meru, Kitui, Bisanadi, Kora et Rabole. Dans les parcs nationaux, le fleuve se dirige vers l'est puis vers le sud-est.

Il traverse les villes de Garissa, Hola et Garsen avant de se jeter dans l'océan Indien dans la baie d'Ungwana.

Il atteint la mer en ayant largement abandonné ses alluvions dans le delta, bloqué par les dunes d'un rivage dessiné en courbe par la houle des alizés[réf. nécessaire].

Historique[modifier | modifier le code]

Il a été exploré dans la seconde moitié du XIXe siècle par Clemens et Gustav Denhardt et Gustav Adolf Fischer.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) George Henri Okello Abungu, Communities on the river Tana, Kenya : an archaeological study of relations between the delta and the river basin, 700-1890 A.D., Cambridge, University of Cambridge,‎ 1989 (OCLC 53518897)
    Thèse universitaire.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]