Tamar 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

33° 04′ 42″ N 33° 57′ 05″ E / 33.07833333, 33.95138889 () Tamar 2 est un champ gazier en cours de test d'exploitation situé à 90 km des côtes israéliennes au large de Haïfa.

Tamar 2 atteint près de 180 milliards de m3 de gaz naturel selon les estimations les plus récentes (juillet 2009)[1].

Les revenus de l'exploitation du champ gazier sont estimés à 30 milliards de dollars (après des coûts d'exploitation d'environ 1,5 milliard de dollars)[2].

Selon certaines prévisions, son exploitation commerciale, prévue début 2012, permettrait de garantir l'indépendance énergétique de l'État d'Israël au cours des 20 prochaines années et d'exporter à plus long terme du gaz naturel.

Actuellement, Israël importe principalement son gaz d'Égypte, qui a également réalisé d'importantes découvertes de gaz naturel en février 2009 - 100 milliards de m3[3].

Tamar 2 constitue la plus grosse découverte de gaz naturel en Israël, pays jusqu'à présent dépourvu de ressources naturelles majeures (mise à part de la potasse servant pour les engrais).

Les entreprises associées aux projets sont: Noble Energy (36 %), Isramco (28,7 %), Delek Group et Avner Oil and Gas LP.

D'autres champs gaziers ont été découverts en Israël ces dernières années :

  • Mari-B, découvert en 2000 et dont l'exploitation a commencé en 2003, contient environ 28 milliards de m3 de gaz naturel [4],[5];
  • Noa, autre champ gazier, aurait une taille de 5.6 milliards de m3; son exploitation n'a pas encore commencé, en raison de ses quantités jugées trop faibles[6];
  • Dalit 1, forage au large de Hadera, a révélé un autre champ gazier d'une taille exploitable d'environ 20 milliards de m3. Son exploitation commerciale pourrait commencer, selon les investisseurs, avant celui de Tamar 2.

Notes et références[modifier | modifier le code]