Tamar (fille de David)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Tamar (Genèse).

Tamar

Description de cette image, également commentée ci-après

Tamar et Amnon, (fin du XVIIe siècle)
High Museum of Art d'Atlanta

תָּמָר


Nationalité Israélite de la Maison de David
Ascendants
David (son père)
Maaca (sa mère)
Famille

Tamar (hébreu : תָּמָר) est le nom d'un personnage biblique, fille de David et de Maaca, elle-même fille de Talmai, roi de Géshour. Elle est la sœur d'Absalom, et est violée puis rejetée par son demi-frère Amnon. Son histoire est racontée dans le Deuxième livre de Samuel.

Récit biblique[modifier | modifier le code]

Amnon, fils du roi David, est violemment attiré par sa demi-sœur vierge Tamar et en tombe malade de chagrin. Son cousin Jonadab, fils de Chamma, lui-même frère de David, s'aperçoit de son chagrin et lui en demande la raison. Amnon déclare qu'il est amoureux de Tamar. Alors Jonadab lui donne l'idée de se faire passer pour malade afin d'amener son père David à lui rendre visite ; il pourra ainsi demander à David de permettre que sa fille Tamar vienne cuisiner chez lui pour le nourrir[1].

Amnon procède exactement ainsi, le roi accepte et Tamar s'exécute ; elle se rend chez Amnon et confectionne des gâteaux sous ses yeux. Lorsqu'ils sont prêts, Amnon refuse de les manger et ordonne qu'on le laisse seul avec Tamar. Il lui demande alors d'apporter les gâteaux dans sa chambre. Là, au moment où elle lui présente à manger, Amnon la saisit et lui ordonne de coucher avec lui, puis la viole devant son refus[1].

Amnon ordonne alors à Tamar de se relever et de s'en aller, mais elle refuse car elle souhaite qu'il l'épouse[2]. Amnon demande à son serviteur de l'expulser et de verrouiller la porte derrière elle. Accablée, Tamar se couvre alors le front de cendres et trouve refuge auprès de son frère Absalom. Après avoir appris le viol, celui-ci demande à Tamar de se taire et de ne plus y penser, mais prend secrètement Amnon en haine. Lorsque le roi David apprend à son tour le viol, il entre dans une grande fureur mais ne fait rien. Deux ans après, Absalom fait tuer Amnon par ses domestiques[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c 2S 13
  2. Bien qu'Abraham ait épousé sa demi-sœur Sarah, une telle union est interdite ailleurs dans la Bible : voir Lv 18.11 et Dt 27.22

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :