Taloyoak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Taloyoak (ᑕᓗᕐᔪᐊᕐᒃ)
Talurjuaq
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Territoire Drapeau du Nunavut Nunavut
Région Kitikmeot
Statut municipal Hameau
Maire Charlie Lyall
Démographie
Population 809 hab. (2006)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 69° 32′ 13″ N 93° 31′ 36″ O / 69.536944, -93.52666769° 32′ 13″ Nord 93° 31′ 36″ Ouest / 69.536944, -93.526667  
Superficie 3 765 ha = 37,65 km2
Divers
Langue(s) Inuktitut, Anglais
Fuseau horaire UTC-7
Indicatif 867
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Taloyoak (ᑕᓗᕐᔪᐊᕐᒃ)
Talurjuaq

Géolocalisation sur la carte : Nunavut

Voir la carte administrative du Nunavut
City locator 14.svg
Taloyoak (ᑕᓗᕐᔪᐊᕐᒃ)
Talurjuaq

Géolocalisation sur la carte : Nunavut

Voir la carte topographique du Nunavut
City locator 14.svg
Taloyoak (ᑕᓗᕐᔪᐊᕐᒃ)
Talurjuaq

Taloyoak (ᑕᓗᕐᔪᐊᕐᒃ) ou Talurjuaq anciennement connu sous le nom de Spence Bay jusqu'au 1er juillet 1992 est un hameau situé sur la péninsule Boothia dans la région de Kitikmeot dans le territoire du Nunavut au Canada. La population du hameau était de 809 habitants en 2006.

Le hameau est établi autour du baie elle-même formant le fond d'une profonde échancrure de la péninsule Boothia. Son voisinage est fait de collines peu élevées, mais parfois abruptes. C'est à ces collines que le hameau doit son nom. L'origine du nom est incertaine, mais on s'entend généralement pour dire qu'il fait référence à une sorte de voile ou de paravent, du moins, d'un obstacle visuel qui permette aux chasseurs de n'être pas vus par les caribous.

Durant les années 1960, le hameau de Taloyoak n'existait à toutes fins pratiques pas. La population était plutôt de l'autre côté de la péninsule Boothia, autour de Thom Bay. Le Gouvernement du Canada de l'époque a favorisé le déplacement de la population vers Taloyoak à la faveur d'un accès maritime plus aisé et plus long. En effet, les glaces s'attardent davantage du côté Est de Boothia que du côté Ouest. Le gibier, tant maritime que terrestre, était plus abondant à Thom Bay qu'il ne l'est ou l'était autour de Taloyoak. Aux Inuits de Thom Bay se sont joints aussi les habitants du Nord de Boothia, à peu près à la même époque. Depuis ce temps, Taloyoak est l'établissement humain le plus nordique de la péninsule.

Encore aujourd'hui on pratique la pêche et la chasse, mais ce ne sont plus les activités principales de subsistance. Le caribou migre au nord du hameau au cours du mois de juin ou juillet. C'est donc une période pendant laquelle ce gibier est facilement accessible aux environs. Les hardes redescendront vers le Sud au cours de septembre ou octobre, passant de nouveau près de Taloyoak. Leur passage est plutôt étroit, car la péninsule est criblée de lacs, c'est pourquoi il est plutôt aisé de les trouver en bonne période. Les lacs avoisinants sont poissonneux : omble arctique, poisson blanc. On y pratique la pêche aussi bien en été qu'en hiver. Les baleines - différentes espèces dont le béluga - peuvent à l'occasion remonter la baie jusqu'au village. On raconte qu'en 2005 il y avait une dizaine de celles-ci en pleine ville, près du magasin qui succède au poste de la Hudson Bay company. Mais cela est plutôt exceptionnel. Pour chasser la baleine ou le phoque, il faut plutôt prendre la mer vers l'Ouest et avoir l'œil sur les iles ou les côtes rocheuses de la baie.

Démographie[modifier | modifier le code]

Année Population
1981 431
1985 452
1986 540
1991 580
2006 809

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]