Talon d'Achille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : Achille Talon.
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne l'expression « Talon d'Achille ». Pour l'article anatomique, voir Tendon d'Achille.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Talon.

Un talon d'Achille est une faiblesse fatale en dépit d'une grande force générale, pouvant mener à la perte. Bien que la référence mythologique se rapporte à une vulnérabilité physique, le talon d'Achille peut se référer de manière métaphorique à d'autres attributs qui peuvent mener à l'échec ou à la chute.

Origine[modifier | modifier le code]

D'après une légende dont la trace la plus ancienne date du premier siècle, dans l'Achilléide de Stace, la mère d'Achille, la nymphe Thétis, avait plongé Achille enfant dans le fleuve Styx, le tenant par le talon. Il devint ainsi invulnérable partout où l'eau avait été en contact avec sa peau, c’est-à-dire partout sauf au talon qui devint son point faible. C'est là que toucha la flèche de Pâris qui tua Achille, dans une des versions du récit de cette mort.

Utilisation de la métaphore[modifier | modifier le code]

Bien que le récit soit ancien, il semble que le premier usage conservé de la métaphore (du moins en anglais) date de 1810, par Coleridge, et ait été appliqué à « l'Irlande, talon vulnérable de l'Achille britannique. »[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. http://www.phrases.org.uk/meanings/23400.html