Tallac Records

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tallac Records

Filiale Universal Music Group
Fondation 20 janvier 2004[1]
Fondateur Booba
Maison de disques AZ
Genre Rap français, gangsta rap
Pays d'origine France

Tallac Records est un label créé en 2004 par le rappeur français Booba.

À sa création, le label signe un contrat en licence avec le label Barclay, filiale d'Universal Music Group. Le premier projet du label est l'album Panthéon. Fin 2008, le contrat qui liait Tallac avec Barclay prend fin après la sortie de 0.9. Le label Tallac signe en 2009 un contrat de distribution avec le label indépendant Because Music, qui permet la sortie de trois opus : Autopsie Vol. 3, Lunatic et Autopsie Vol. 4. En 2012, le label se désengage de Because Music pour signer un nouveau contrat de distribution avec le label AZ, filiale d'Universal Music Group. Leur premier projet est l'album Futur.

Le label a produit au total cinq albums et quatre mixtapes de Booba, ainsi que l'album solo de Mala, son acolyte au sein du 92I.

Artistes du label[modifier | modifier le code]

Artistes actuels[modifier | modifier le code]

  • Booba
  • DJ Medi Med
  • RiGo (Teddy Gwadinina)

Anciens artistes[modifier | modifier le code]

  • Nessbeal (2004-2005)
  • Sir Doum's (2004-2005)
  • Issaka (2004-2006)
  • Naadei
  • Bram's (†) (2004-2011)
  • Shay (2011-2012)
  • Kaaris (2011-2013)
  • Mala[2] (2004-2014)
  • Djé[2] (2008-2014)

Entourage[modifier | modifier le code]

  • Chris Macari (réalisateur vidéo)
  • Patrick Scheiter (producteurs musicaux)
  • Animalsons (producteurs musicaux)
  • Yahia (frère de Bram's, proche du 92i, manager de Booba)
  • Ibou Amar & Poulos (coordinateurs)

Productions[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Rééditions[modifier | modifier le code]

Mixtapes[modifier | modifier le code]

Autres domaines[modifier | modifier le code]

Au-delà du rap, Booba est diamantaire, chef d'une entreprise de bijoux de luxe en collaboration avec le bijoutier Tony Bling, qui est également le nom de la marque, et créateur de sa propre marque de vêtements, Ünkut.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr)« Présentation de la société TALLAC RECORDS », sur societe.com (consulté le 23 août 2014)
  2. a et b (fr)« Mala quitte le label de Booba pour créer le sien », sur mcetv.fr,‎ 28 juillet 2014 (consulté le 23 août 2014)