Talamone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Talamone
Panorama de Talamone
Panorama de Talamone
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Tuscany.svg Toscane
Province (s) Grosseto
Commune (s) Orbetello
Géographie
Coordonnées 42° 33′ 19″ N 11° 08′ 00″ E / 42.55528, 11.1332242° 33′ 19″ Nord 11° 08′ 00″ Est / 42.55528, 11.13322  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Talamone

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Talamone

Talamone (en français : Télamon) est une frazione située sur la commune de Orbetello, province de Grosseto, en Toscane (Italie).

Géographie[modifier | modifier le code]

Talamone est facilement rejoignable par la Via Aurelia à une distance de 25 km de Grosseto et 10 d'Orbetello.

Histoire[modifier | modifier le code]

Talamone est une ville d'origine étrusque. Des traces de l"antique cité étrusque de Tlamu ont éré découvertes en 1888 sur la colline dite Talamonaccio.

La ville fut le théâtre de la bataille qui vit la victoire des Romains sur les Celtes en 225 av. J.-C.

Talamone a été ensuite rasée par Sylla afin de punir ses citoyens du soutien qu'ils avaient apporté à Caius Marius lors de sa tentative de marche sur Rome lors du retour de son exil africain.

Au Moyen Âge la ville passa sous la domination des Aldobrandeschi de Sienne et en 1559 le territoire fut cédé à l'Espagne et ainsi Talamone fit partie de l'État des Présides.

Le port de la ville a été une étape de l'expédition en Égypte de l'amiral Horatio Nelson qui en 1798 partit de Toulon pour Naples en faisant étape « à la rade de Tagliamon sur les côtes de Toscane »[1],[2],[3].

Le nom de la ville est surtout lié à l'expédition des Mille de Garibaldi qui, en 1860, y fit étape afin de s'approvisionner en armes et eau.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Aldo Mazzolai, Guida della Maremma. Percorsi tra arte e natura, Le Lettere, Florence, 1997.
  • Giuseppe Guerrini, Torri e castelli della provincia di Grosseto (Amministrazione Provinciale di Grosseto), Nuova Immagine Editrice, Sienne 1999.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Napoléon, Mémoires
  2. Thibaudeau, Histoire générale de Napoléon Bonaparte
  3. Thiers et Tissot dans les respectives Histoire de la Révolution Française

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]