Takwa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ruines de Takwa
La mosquée
La mosquée
Présentation
Nom local Takwaare
Période ou style architecture islamique
Date de construction environ de 1600
Destination initiale lieu d'habitat
Propriétaire État kényan
Destination actuelle musée
Protection monument national (1982)
Site web www.museums.or.ke/content/blogcategory/4/36/
Géographie
Pays Kenya Kenya
Région Zanguebar
Comté Lamu
Localité île de Manda
Localisation
Coordonnées 2° 17′ 54″ S 40° 57′ 35″ E / -2.298296, 40.959649 ()2° 17′ 54″ Sud 40° 57′ 35″ Est / -2.298296, 40.959649 ()  

Géolocalisation sur la carte : Kenya

(Voir situation sur carte : Kenya)
Ruines de Takwa

Géolocalisation sur la carte : Lamu

(Voir situation sur carte : Lamu)
Ruines de Takwa

Takwa était une ville de la côte de Zanguebar située dans le sud-est de l’île de Manda, dans l'archipel de Lamu.

Histoire et description[modifier | modifier le code]

C'était, pendant les 15e et 16e siècle, une ville commerçante swahilie. Du fait de sa localisation à l’endroit le plus étroit de l’île, l'habitat humain n’est pas très étendu. Elle est abandonnée au 17e siècle vraisemblablement à la suite de la salinisation de l’eau potable et de la rivalité continue avec les habitants de l’île voisine de Pate.

Le site est fouillé une première fois en 1951 par James Kirkman, puis de nouveau en 1972, sous la supervision de James de Vere Allen, le conservateur du musée de Lamu. Parmi les vestiges se trouve la grande mosquée du vendredi qui est relativement bien conservée. Elle comporte une grande colonne au niveau du mur de la qibla, portant l’inscription « 1681-1682 », qui marque probablement la tombe d’un cheikh ou d’un sayyid. Kirkman pense que la ville devait être un lieu de retraite pour les hommes de religion.
Les ruines sont classées monument national depuis 1982.

Lors de l’abandon du site, la population se serait établie de l’autre côté de la baie à Shela sur l’île de Lamu mais revenait semestriellement prier sur la tombe à la colonne pour faire venir la pluie[C&B 1].

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Chryssee et Bradley, Quest for the Past. An historical guide to the Lamu Archipelago

  1. page 27

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Martin Chryssee et Martin Esmond Bradley, Quest for the Past. An historical guide to the Lamu Archipelago (1973), Marketing and Publication Ltd, Nairobi (OCLC 3035163)
  • Thomas H. Wilson, Takwa: An Ancient Swahili Settlement of the Lamu Archipelago (1978), Kenya Museum Society, Nairobi (OCLC 21190174)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]