Takigawa Kazumasu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Takigawa Kazumasu.png
Takigawa Kazumasu est un nom japonais traditionnel ; le nom de famille (ou le nom d'école), Takigawa, précède donc le prénom (ou le nom d'artiste).

Takigawa Kazumasu (滝川 一益?, 1525 - 21 octobre 1586), aussi connu sous le nom Sakonshōgen (左近将監), est un samouraï, obligé d'Oda Nobunaga, et plus tard de Toyotomi Hideyoshi, au cours de la période Sengoku du Japon. Son fils, Toshimasu, est adopté par Maeda Toshihisa et plus tard sert Nobunaga avec Kazumasu et Maeda Toshiie, l'oncle adopté de Toshimasu, .

Originaire de la province d'Ōmi, Takigawa est nommé kantō-kanrei (envoyé du Shogun à l'est) par Nobunaga; dans ce post, avec une partie de la province de Kozuke comme domaine personnel, il est affecté à la surveillance du puissant clan Hōjō, basé à Odawara. Sous la direction de Nobunaga, il participe à un grand nombre de batailles, y compris la bataille d'Anegawa en 1570, et aux campagnes contre les Ikkō-ikki des Nagashima (1571-4).

Après la mort de Nobunaga en 1582, Takigawa, avec nombre des obligés d'Oda, s'oppose initialement à Toyotomi Hideyoshi, mais entre à son service après leur défaite. À la suite d'une défaite particulièrement grave en 1584, Takigawa se retire des batailles et devient moine bouddhiste. Il meurt en 1586.

L'étendard de Takigawa rerpésente trois cercles rouges disposés verticalement.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Frederic, Louis (2002). Japan Encyclopedia, Cambridge, Massachusetts: Harvard University Press.
  • Sansom, George (1961). A History of Japan: 1334-1615, Stanford, California: Stanford University Press.
  • Turnbull, Stephen (1998). The Samurai Sourcebook, London: Cassell & Co.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]