Takeshi Kaikō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Takeshi Kaikō (開高健) est né en 1930. Écrivain globe-trotter, il rapportera de ses périples en Chine, en URSS, dans le Paris de 1968 des reportages d'une grande perspicacité. Après plusieurs romans, il décède en 1989 avant de pouvoir terminer une série vietnamienne intitulée Ténèbres.

Bibliographie partielle[modifier | modifier le code]

  • L'Opéra des gueux (日本三文オペラ), Picquier 1992, Picquier poche, 1998.
  • La Muraille de Chine (流亡記), Picquier poche, 2004.
  • Romanée-Conti 1935 (ロマネ・コンティ・一九三五年), Picquier, 1993, Picquier poche, 1998.
  • Les Ténèbres d'un été (夏の闇), Picquier, 1998.

Liens externes[modifier | modifier le code]