Takemiya Masaki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans ce nom japonais, le nom de famille, Takemiya , précède le nom personnel.

Takemiya Masaki

alt=Description de l'image Takemiya Masaki.jpg.
Kanji 武宮 正樹
Kana タケミヤ マサキ
Date de naissance 1er janvier 1951
Lieu de naissance Drapeau du Japon Tokyo
Élèves Matsubara Taisei
Classement 9e Dan
Affiliation Nihon Ki-in

Takemiya Masaki (武宮 正樹?), né le 1er janvier 1951, est un joueur de go professionnel. Connu pour son style particulier à base de grands moyos, il est très populaire parmi les joueurs amateurs.

Biographie[modifier | modifier le code]

Takemiya Masaki est né en 1951, à Tokyo, au Japon. En 1962, à l'âge de 11 ans, il devient insei à la Nihon Ki-in puis professionnel deux ans plus tard seulement, à l'âge de 13 ans. La même année, il devient élève de Kitani Minoru. Il s'élève rapidement parmi les rangs professionnels, et devient 9e dan en 1977.

En 1971, il accède à la ligue Honinbo, puis en 1976, il obtient son premier grand titre, le Honinbo, en battant 4-1 Ishida Yoshio. Il gagnera de nouveau ce titre cinq fois de plus de 1980 à 1988. De 1990 à 1992, il gagne trois fois le Judan. Enfin, en 1995, il gagne le Meijin, un autre des sept principaux titres japonais, contre Kobayashi Koichi.

Même s'il n'a pas obtenu de titres récemment, il n'en reste pas moins l'un des meilleurs joueurs au Japon, en devenant le challenger pour le titre de Tengen en 2006, et en accédant de nouveau à la ligue Honinbo en 2009.

Fait extrêmement rare, Takemiya est également de niveau professionnel dans un autre jeu, le backgammon. Il a remporté en 2005 le principal tournoi japonais de ce jeu, le 12e titre de Saint of the Board, en battant le précédent détenteur du titre, Abe Akiko.

Takemiya se consacre depuis quelques années à la danse, en particulier le tango et la rumba, avec des apparitions publiques à la télévision.

Go cosmique[modifier | modifier le code]

Le style de Takemiya, basé sur de grands moyo centraux, est appelé « style cosmique » (宇宙流, uchūryū?).

Go ul.svg Go u.svg Go u.svg Go u.svg Go u.svg Go u.svg Go u.svg Go u.svg Go u.svg Go u.svg Go u.svg Go u.svg Go u.svg Go u.svg Go u.svg Go u.svg Go u.svg Go u.svg Go ur.svg
Go l.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go 31.svg Go 30.svg Go 32.svg Go.svg Go r.svg
Go l.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go 10.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go w6.svg Go.svg Go 23.svg Go 22.svg Go.svg Go r.svg
Go l.svg Go.svg Go 14.svg Go w4.svg Go.svg Go.svg Go 16.svg Go 15.svg Go.svg Go -.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go b1.svg Go 24.svg Go.svg Go r.svg
Go l.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go 20.svg Go 18.svg Go 19.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go b7.svg Go.svg Go.svg Go 28.svg Go r.svg
Go l.svg Go.svg Go 13.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go 17.svg Go.svg Go.svg Go 21.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go 25.svg Go 26.svg Go r.svg
Go l.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go 29.svg Go 27.svg Go r.svg
Go l.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go r.svg
Go l.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go r.svg
Go l.svg Go.svg Go.svg Go 11.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go -.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go b5.svg Go.svg Go.svg Go r.svg
Go l.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go r.svg
Go l.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go r.svg
Go l.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go r.svg
Go l.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go r.svg
Go l.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go b9.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go r.svg
Go l.svg Go.svg Go.svg Go w2.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go -.svg Go.svg Go.svg Go 33.svg Go.svg Go.svg Go b3.svg Go.svg Go.svg Go r.svg
Go l.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go 12.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go w8.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go r.svg
Go l.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go.svg Go r.svg
Go dl.svg Go d.svg Go d.svg Go d.svg Go d.svg Go d.svg Go d.svg Go d.svg Go d.svg Go d.svg Go d.svg Go d.svg Go d.svg Go d.svg Go d.svg Go d.svg Go d.svg Go d.svg Go dr.svg

Exemple de partie contre Yoda Norimoto. Takemiya, avec Noir, effectue un san-ren-sei, puis construit un grand moyo central. Les kosumis en 7 et 9, et le coup à l'épaule en 15 sont caractéristiques du style de Takemiya. Le coup à l'épaule 33 montre l'intérêt du kosumi 9.

Titres[modifier | modifier le code]

Titre Années
Titres nationaux 18
Drapeau du Japon Meijin 1995
Drapeau du Japon Honinbo 1976, 1980, 1985 - 1988
Drapeau du Japon Judan 1990 - 1992
Drapeau du Japon Coupe NEC 1981, 1985
Drapeau du Japon Coupe NHK 1989
Drapeau du Japon Kakusei 1991
Drapeau du Japon Hayago Championship 1978, 1989
Drapeau du Japon Prime Minister Cup 1971, 1973
Titres internationaux 6
Coupe Asian TV 1989 - 1992
Coupe Fujitsu 1988, 1989

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Takemiya Masaki. Le go cosmique. Algo. 1997

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Profil officiel, en japonais, sur le site de la Nihon-Kiin.
  • Commentaires sur le Go cosmique.
  • Video de Takemiya Masaki dansant le chacha à l'occasion du Japan Social Dance Club.