Take Off Your Pants and Jacket

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Take Off Your Pants and Jacket

Album par Blink-182
Sortie 12 juin 2001
Enregistré Novembre 2000 - février 2001
Signature Sound, San Diego
Larrabee Studios West, Hollywood
Cello Studios, Hollywood
Durée 36:00
Genre Pop punk
Format CD, vinyle, cassette
Auteur-compositeur Blink-182
Producteur Jerry Finn
Label MCA Records

Albums par Blink-182

Singles

  1. The Rock Show
    Sortie : 25 juin 2001
  2. First Date
    Sortie : 1er octobre 2001
  3. Stay Together for the Kids
    Sortie : 19 février 2002

Take Off Your Pants and Jacket est le quatrième album studio du groupe californien Blink-182. Il est sorti le 12 juin 2001 sous le label MCA Records.

Cet album a connu un important succès critique (Allmusic et Rolling Stone lui ont mis une note de 4 sur 5) et commercial, l'album s'étant vendu dans le monde à 4,5 millions d'exemplaires, devenant ainsi le deuxième album le plus vendu du groupe après Enema of the State. Il a de plus atteint la première place du classement américain Billboard 200.

Take Off Your Pants and Jacket a été édité en quatre éditions différentes imprimées avec des pochettes et des couleurs différentes. Outre l'édition standard, trois éditions limitées ont été édité. Chacune de ces éditions possède deux pistes bonus différentes. Les pistes bonus comportent pour chaque version une chanson du même style que l'album et une chanson acoustique humoristique de courte durée. Ces pistes bonus étaient seulement présentes sur les premières copies de l'album.

Le titre de l'album est un calembour faisant référence à la masturbation masculine (de l'anglais "take off your pants and jack it").

Genèse[modifier | modifier le code]

Contexte[modifier | modifier le code]

Blink-182, groupe de pop punk formé en 1992 par le guitariste Tom DeLonge et le bassiste Mark Hoppus, et rejoint en 1998 par le batteur Travis Barker, connaît, après une discographie discrète dans les années 1990, un succès mondial en 1999 avec son troisième album studio, Enema of the State, qui « emprunte la base espiègle du punk et lui ajoute un côté brillant et vernis »[1]. L'album se vend à plus de 15 millions d'exemplaires dans le monde et propulse le groupe au sein des plus populaires du début des années 2000, notamment grâce à l'arrivée de Barker à la batterie qui amène une nouvelle dimension au groupe selon l'avis même de DeLonge[2]. Blink-182 devient alors le plus important groupe de la scène pop punk de l'époque et se détache musicalement d'autres groupes influent de cette scène, comme Green Day par exemple[1]. La chanson All the Small Things, l'un des trois singles de l'album, obtient alors un très bon succès commercial, se classant à la sixième place du Billboard Hot 100 et à la première place du Modern Rock Tracks. Le clip vidéo de la chanson, qui parodie ceux des boys band, permet même au groupe de remporter le prix du meilleur groupe vidéo aux MTV Video Music Awards en 2000. Enema of the State apporte alors un effet considérable sur la musique pop punk[3].

Enregistrement et production[modifier | modifier le code]

Sortie et promotion[modifier | modifier le code]

Blink-182 a fait une publicité humoristique pour promouvoir cet album dans laquelle Mark Hoppus joue le rôle d'un médecin qui utilise Take off Your Pants And Jacket comme traitement. Tom Delonge explique que Blink-182 a maintenant 50 % de meilleures chansons et il recommande d'écouter l'album 14 fois par jour, soit le nombre de pistes présentes sur les versions Red Plane, Yellow Pants, et Green Jacket du CD. Travis Barker fait seulement une courte apparition dans laquelle Mark Hoppus s'apprête à lui faire un examen de la prostate. La publicité n'est jamais passée à la télévision car elle devait passer pour la première fois le 11 septembre 2001. La vidéo est disponible sur YouTube ici : [1].

Tournée[modifier | modifier le code]

Caractéristiques artistiques[modifier | modifier le code]

Titre et style graphique[modifier | modifier le code]

Le titre de l'album est un calembour faisant référence à la masturbation masculine. En effet, en anglais, « take off your pants and jacket », littéralement « enlève ton pantalon et ta veste », se prononce presque de la même manière que « take off your pants and jack it », ce qui signifie « enlève ton pantalon et fait le grimper ».

Le nom de l'album a été imaginé par le technicien Larry Palm alors qu'il se trouvait à Big Bear Lake.

À l'origine, les noms évoqués pour album sont If You See Kay, un calembour sur l’épellation du mot fuck, puis Gentle Ben, avec un ours sur la pochette, faisant référence à la série télévisée Mon ami Ben[4],[note 1]. Le nom de l'album a été proposé par le technicien guitare Larry Palm, à qui Tom DeLonge avait demandé des suggestions. Alors qu'il fait du snowboard à Big Bear Lake avec ses amis et qu'ils se trouvent dans le Bear Bottom Lodge, un enfant y rentre trempé un jour de pluie. Sa mère lui dit alors d'enlever son pantalon et sa veste (« take off your pants and jacket! », provoquant l'hilarité de Palm et de ses amis. Il propose plus tard le nom à DeLonge, qui lui répond qu'il va le soumettre à Mark Hoppus et qu'il recevra une compensation financière si le nom est gardé[5],[note 2]. Après la sortie de l'album, Palm ne reçoit pourtant dans un premier temps aucune compensation, puis finit par recevoir une lettre de Rick DeVoe, le manager du groupe, lui proposant 500 $ pour le nom, offre que Palm juge dérisoire. Il engage alors un mandataire en propriété intellectuelle, Ralph Loeb, qui poursuit le groupe en 2003 pour rupture de contrat et fraude. Alors que les titres d'albums et de chansons ne sont pas soumis au droit des marques et au copyright, Palm reçoit tout de même la somme de 10 000 $[5].

Le style graphique de l'album est très épuré. La pochette contient le nom du groupe sur un fond noir, avec trois icônes rondes, un avion sur fond rouge, un pantalon sur fond jaune et une veste sur fond vert, représentant les trois membres du groupe. Travis Barker demande « S'il vous plait, ne me donnez pas l'avion, j'en ai une putain de peur bleue »[citation 1], mais reçoit tout de même l'avion[6],[note 3]. DeLonge reçoit quant à lui le pantalon et Hoppus la veste. Sur le dos de l'album figurent une photo du groupe sur fond blanc et le titre des chansons. Le livret contient les textes des chansons et des photos des membres du groupe dans des cabines d'essayage de couleurs rouge, jaune et verte. Le dos du livret représente treize icônes, une pour chaque chanson de l'album. De manière humoristique, la chanson First Date (littéralement « premier rendez-vous »), est représentée par un préservatif[7].

En 2010, le journaliste Joe Shooman dit à propos du titre de l'album qu'il « met en évidence une lueur d'intelligence vive derrière l'humour des garçons, car il attire l'attention sur le fait que, avant cette période, Blink-182 était souvent encouragé à se déshabiller afin de se promouvoir » et que « c'est le titre d'un album très conscient de soi dans ce contexte et un présage, peut-être, de ce qui était à venir »[citation 2],[s 1].

Thèmes et compositions[modifier | modifier le code]

Nathan Brackett, dans son ouvrage The New Rolling Stone Album Guide, considère que Take Off Your Pants and Jacket est un album concept retraçant l'adolescence et ses sentiments associés[8]. Cependant, le groupe ne considère pas lui-même que ses chansons parlent explicitement d'adolescence, Mark Hoppus affirmant que « les choses qui t'arrive au lycée sont les mêmes choses qui t'arrive dans tout au long de ta vie » et qu'« on peut tomber amoureux à soixante ans et se faire rejeter à quatre-vingts ans »[s 2]. Le son de l'album se rapproche du précédent, Enema of the State, avec des chansons de style pop punk, basées sur des mélodies accrocheuses, des rythmiques simples et rapides et notamment caractérisées par l'absence de solo. Sur les treize chansons de l'album, six sont chantées par Hoppus et six par DeLonge, celles-ci étant placées en alternance, tandis que les deux chanteurs prêtent leur voix sur Stay Together for the Kids, placée au milieu de l'album.

First Date est inspirée du premier rendez-vous entre DeLonge et sa futur femme Jennifer Jenkins à SeaWorld San Diego.

Take Off Your Pants and Jacket débute par Anthem Part Two, qui reprend le titre de la dernière chanson de Enema of the State, Anthem. Elle traite des déceptions adolescentes et blâme les adultes pour les problèmes des adolescents, et se place en opposition de l'image festive du groupe, avec des paroles très politisées. Joe Shooman considère que la chanson est un « manifeste générationnel qui exhorte les enfants à se méfier du système qui les entoure »[s 3]. Online Songs a été écrite par Hoppus à propos « des choses qui te rendent dingues » à la suite d'une rupture, et fait suite à la chanson Josie, sortie en 1997 sur Dude Ranch, les deux morceaux parlant de cette Josie[9],[s 3]. First Date est inspirée du premier rendez-vous entre DeLonge et sa futur femme Jennifer Jenkins à SeaWorld San Diego, et évoque les névroses d'angoisses et les maladresses des adolescents. À ce propos, DeLonge raconte « j'avais environ 21 ans à cette époque, et c'était une excuse de l'emmener quelque part, car je voulais juste traîner avec elle »[10]. Happy Holidays, You Bastard est une courte chanson humoristique, sur le thème de Noël, créée pour « emmerder les parents » selon le programme officiel de la tournée de l'album[9]. L'album se poursuit avec Story of a Lonely Guy, qui parle d'un adolescent ressentant des problèmes de cœur et un sentiment de rejet avant son bal de promo[9]. La chanson adopte un son pessimiste et mélancolique, emmené par « des lignes de guitares harmonieuses rappelant The Cure et par des motifs rythmiques lourds »[s 3].

La sixième chanson, The Rock Show, est à l'opposée de la piste précédente : rapide et enjouée, une « célébration effervescente de l'amour, de la vie et de la musique », écrite comme une « chanson d'amour punk-rock rapide » dans la veine des Ramones et de Screeching Weasel[s 4]. Le morceau raconte l'histoire de deux adolescents qui tombent amoureux à un concert de rock, et qui restent en couple malgré une baisse de leurs notes scolaires et la désapprobation de leurs parents[s 5]. The Rock Show est inspirée par l’ambiance des premiers concerts que le groupe tenait au SOMA, une salle de concert familiale de San Diego[9]. Stay Together for the Kids parle de divorce et se place du point de vue d'un enfant face à celui de ses parents. Le morceau, inspiré du divorce des parents de DeLonge, plonge le groupe dans une atmosphère sombre, éloignée du style des autres chansons de l'album[s 5]. Il s'agit du seul titre de l'album chanté à la fois par Hoppus et DeLonge. Roller Coaster a été composée par Hoppus à propos d'une histoire personnelle qui « craignait », tandis que Reckless Abandon l'a été par DeLonge, et raconte ses souvenirs d'été, faits de soirées, de skateboard et de journées à la plage[9]. L'album se poursuit par Everytime I Look for You, qui n'a pas de sens particulier selon Hoppus, puis par Give Me One Good Reason, qui traite du punk rock et de l'anticonformisme au lycée. La douzième chanson de l'album est Shut Up, dont le sujet est les malheurs de jeunesse. Take Off Your Pants and Jacket se clôture par Please Take Me Home, qui évoque les conséquences qui peuvent se produire lorsqu'une amitié se transforme en relation amoureuse[9].

Les trois éditions limitées de l'album ajoutent six chansons supplémentaires. Parmi elles figurent trois chansons humoristiques au titre évocateur, Mother's Day, Fuck a Dog et When You Fucked Grandpa. Les trois autres chansons sont Time to Break Up, What Went Wrong et Don't Tell Me It's Over, écrite par Hoppus en cinq minutes[11].

Rolling Stone a salué la cohésion de l'album, notant que « presque toutes les chansons s’entremêlent dans des moments de douceurs plaintives avec des boulons d'énergies frénétiques »[8].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

Notation des critiques

Score cumulé
Site Note
Metacritic 69/100[12]
Compilation des critiques
Périodique Note
AbsolutePunk (en) 95 %[13]
Allmusic 4/5 étoiles[14]
Entertainment Weekly C+[15]
NME 1,5/5 étoile[16]
Q (favorable)[17]
Robert Christgau A−[18]
Rolling Stone 4/5 étoiles[19]
Slant Magazine 2/5 étoiles[20]
Toronto Sun (favorable)[21]
The Village Voice (favorable)[22]

Succès commercial[modifier | modifier le code]

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Classements de Take Off Your Pants and Jacket
Classement Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[23] 1
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[24] 2
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[25] 3
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop)[26] 15
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop)[27] 8
Drapeau du Canada Canada (Canadian Albums)[28] 1
Drapeau du Danemark Danemark (Tracklisten)[29] 40
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard 200)[30] 1
Drapeau de la France France (SNEP)[31] 13
Drapeau de l'Irlande Irlande (IRMA)[32] 10
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[33] 4
Drapeau du Japon Japon (Oricon)[34] 31
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[35] 15
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[36] 10
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Mega Album Top 100)[37] 36
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Albums Chart)[38] 4
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[39] 26
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[40] 4
Certifications de Take Off Your Pants and Jacket
Pays Ventes Certifications
Drapeau de l'Australie Australie 70 000 + Disque de platine Platine
Drapeau du Brésil Brésil 40 000 + Disque d'or Or[41]
Drapeau du Canada Canada 200 000 + Disque de platine 2 × Platine[42]
Drapeau des États-Unis États-Unis 2 000 000 + Disque de platine 2 × Platine
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 300 000 + Disque de platine Platine[43]
Drapeau de la Suisse Suisse 15 000 + Disque d'or Or[44]

Singles

Chanson Chart Meilleure position
The Rock Show Billboard Hot 100 71
Modern Rock Tracks 2
First Date
Modern Rock Tracks 6
Stay Together for the Kids
Modern Rock Tracks 7

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Formats et éditions[modifier | modifier le code]

Toutes les chansons sont écrites et composées par Blink-182

Format CD[45]
No Titre Chant principal Durée
1. Anthem Part Two DeLonge 3:47
2. Online Songs Hoppus 2:25
3. First Date DeLonge 2:51
4. Happy Holidays, You Bastard Hoppus 0:42
5. Story of a Lonely Guy DeLonge 3:39
6. The Rock Show Hoppus 2:51
7. Stay Together for the Kids DeLonge/Hoppus 3:59
8. Roller Coaster Hoppus 2:47
9. Reckless Abandon DeLonge 3:06
10. Every Time I Look for You Hoppus 3:05
11. Give Me One Good Reason DeLonge 3:18
12. Shut Up Hoppus 3:20
13. Please Take Me Home DeLonge 3:06
36:00

Crédits[modifier | modifier le code]

Les crédits suivants de Take Off Your Pants and Jacket sont tirés du livret de l'album[7].

  • Musicien additionnel
    • Robert Joseph Manning Jr. - claviers

Filmographie[modifier | modifier le code]

La chanson Everytime I Look for You fait l'ouverture du film American Pie 2.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le titre original de cette série diffusée dans les années 1970 est Gentle Ben
  2. Dans une interview, Hoppus donne une version légèrement différente, où Palm dit lui-même la phrase à l'un de ses amis, puis appelle immédiatement Hoppus, attablé au restaurant, pour lui proposer le nom.
  3. Plus tard, en 2008, Barker a failli perdre dans la vie dans un accident d'avion.

Citations originales[modifier | modifier le code]

  1. Please don't give me the plane. I have a really fucked-up fear of flying
  2. Highlight a glint of sharp intelligence behind the boys' humour as it draws oblique attention to the fact that, latterly, Blink-182 had often been encouraged to get naked in order to promote themselves. It's a very self-aware album title in that context and a portent, perhaps, of what was to come.

Références[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • (en) Joe Shooman, The Bands, the Breakdown and the Return,‎ 2010
  1. Shooman, p. 82
  2. Shooman, p. 85
  3. a, b et c Shooman, p. 83
  4. Shooman, p. 86
  5. a et b Shooman, p. 84
  • (en) Anne Hoppus, Tales from Beneath Your Mom,‎ 2001

Autres références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jon Carimanica, « Not Quite Gone, A Punk Band Is Coming Back », sur nytimes.com, The New York Times,‎ 16 septembre 2011
  2. « Tom DeLonge talks guitar tones, growing up and Blink », sur musicradar.com,‎ 12 octobre 2012
  3. James Montgomery, « How Did Blink-182 Become So Influential? », sur mtv.com, MTV News,‎ 9 février 2009
  4. (en)« blink-182: no jacket required », sur mtv.com, MTV Networks
  5. a et b (en)Ken Leighton, « Naming Rights », sur sandiegoreader.com, San Diego Reader (en),‎ 14 septembre 2011
  6. (en)Gavin Edwards, « Survival of the snottiest », Rolling Stone, New York City, Wenner Media, no 1085,‎ 20 août 2009 (ISSN 0035-791X)
  7. a et b Take Off Your Pants and Jacket, Blink-182, 2001, Livret album CD, MCA Records, 112 675-2
  8. a et b (en) Nathan Brackett, The New Rolling Stone Album Guide, New York City, Fireside Books,‎ 2004, 1e éd., 904 p. (ISBN 0-7432-0169-8)
  9. a, b, c, d, e et f Blink-182: Take Off Your Pants and Jacket Tour 2001 Official Program, MCA Records,‎ 2001
  10. Nichola Browne, « Punk Rock! Nudity! Filthy Sex! Tom DeLonge Looks Back On Blink-182's Greatest Moments », Kerrang!, Bauer Media Group, no 1083,‎ 20 novembre 2005 (ISSN 0262-6624)
  11. « Don't Leave Mebyblink-182 », sur songfacts.com
  12. « Take Off Your Pants and Jacket - blink-182 », sur metacritic.com, Metacritic
  13. Thomas Nassiff, « Take Off Your Pants and Jacket: Review », sur absolutepunk.net, AbsolutePunk,‎ 26 juillet 2011
  14. Darren Ratner, « Take Off Your Pants and Jacket: Review », sur allmusic.com, All Music
  15. David Browne, « Take Off Your Pants and Jacket: Review », sur ew.com, Entertainment Weekly,‎ 18 juin 2001
  16. Steven Wells, « Take Off Your Pants and Jacket: Review », sur nme.com, New Musical Express,‎ 18 juin 2001
  17. « Take Off Your Pants and Jacket: Review », Q,‎ Août 2001, p. 124
  18. Robert Christgau, « Take Off Your Pants and Jacket: Review », sur robertchristgau.com
  19. Rob Sheffield, « Take Off Your Pants and Jacket: Review », sur rollingstone.com, Rolling Stone,‎ 11 juin 2001
  20. Aaron Scott, « Take Off Your Pants and Jacket: Review », sur slantmagazine.com, Slant Magazine,‎ 29 juin 2001
  21. Jane Stevenson, « Take Off Your Pants and Jacket: Review », sur jam.canoe.ca, Toronto Sun,‎ 17 juin 2001
  22. Phil Dellio, « Take Off Your Pants and Jacket: Review », sur villagevoice.com, The Village Voice,‎ 10 juin 2001
  23. (de) Charts.de – Blink 182 – Take Off Your Pants and Jacket. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH.
  24. (en) Australian-charts.com – Blink 182 – Take Off Your Pants and Jacket. ARIA Top 50 album. Hung Medien.
  25. (de) Austriancharts.at – Blink 182 – Take Off Your Pants and Jacket. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien.
  26. (nl) Ultratop.be – Blink 182 – Take Off Your Pants and Jacket. Ultratop 200 albums. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  27. Ultratop.be – Blink 182 – Take Off Your Pants and Jacket. Ultratop 200 albums. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  28. (en) Blink 182 - Chart history – Billboard. Canadian Albums Chart. Prometheus Global Media.
  29. (da) Danishcharts.com – Blink 182 – Take Off Your Pants and Jacket. Tracklisten. Hung Medien.
  30. (en) Blink 182 - Chart history – Billboard. Billboard 200. Prometheus Global Media.
  31. Lescharts.com – Blink 182 – Take Off Your Pants and Jacket. SNEP. Hung Medien.
  32. (en) GfK Chart-Track. Irish Albums Chart. Irish Recorded Music Association.
  33. (en) Italiancharts.com – Blink 182 – Take Off Your Pants and Jacket. FIMI. Hung Medien.
  34. (ja)« のアルバム売り上げランキング », sur oricon.co.jp, Oricon
  35. (en) Norwegiancharts.com – Blink 182 – Take Off Your Pants and Jacket. VG-lista. Hung Medien.
  36. (en) Charts.org.nz – Blink 182 – Take Off Your Pants and Jacket. RIANZ. Hung Medien.
  37. (nl) Dutchcharts.nl – Blink 182 – Take Off Your Pants and Jacket. Mega Album Top 100. Hung Medien.
  38. (en) Archive Chart. UK Albums Chart. The Official Charts Company.
  39. (en) Swedishcharts.com – Blink 182 – Take Off Your Pants and Jacket. Sverigetopplistan. Hung Medien.
  40. (en) Swisscharts.com – Blink 182 – Take Off Your Pants and Jacket. Schweizer Hitparade. Hung Medien.
  41. (pt) « Certificados - Blink », sur abpd.org.br, Associação Brasileira dos Produtores de Discos
  42. (en) « Gold Platinum Database - Take Off Your Pants and Jacket », sur musiccanada.com, Music Canada
  43. (en) « Certified Awards Search - Take Off Your Pants and Jacket », British Phonographic Industry
  44. (en) Off Your Pants and Jacket « Awards Database - Take Off Your Pants and Jacket », sur swisscharts.com
  45. « Blink-182 – Take Off Your Pants And Jacket », sur discogs.com, Discogs
  46. « Blink-182 – Take Off Your Pants And Jacket », sur discogs.com, Discogs
  47. « Blink-182 – Take Off Your Pants And Jacket », sur discogs.com, Discogs
  48. « Blink-182 – Take Off Your Pants And Jacket », sur discogs.com, Discogs
  49. « Blink-182 – Take Off Your Pants And Jacket », sur discogs.com, Discogs
  50. « Blink-182 – Take Off Your Pants And Jacket », sur discogs.com, Discogs
  51. « Blink-182 – Take Off Your Pants And Jacket », sur discogs.com, Discogs

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Cette bibliographie présente quelques ouvrages de référence. Ceux qui ont été utilisés pour la rédaction de l'article sont indiqués par le symbole Document utilisé pour la rédaction de l’article.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]