Takayuki Kiyōka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Takayuki Kiyōka (清岡 卓行?), né le 9 juin 1922 à Dalian en Chine où il a passé sa jeunesse du temps où la ville était une concession territoriale, mort le 3 juin 2006 à Tokyo, est un romancier et poète japonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Kiyōka étudie la littérature française à l'Université de Tokyo où il se familiarise avec Arthur Rimbaud. Dans son roman Akashiya no Dairen paru en 1969, il décrit une rencontre avec sa femme qui est morte. Ce roman lui vaut de remporte l'édition 1969 du prix Akutagawa.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1959 Kōtta honō
  • 1963 Nichijō
  • 1969 Akashiya no Dairen
  • 1970 Jojō no zensen
  • 1971 Umi no hitomi
  • 1986 Rito no kuni de