Takafumi Horie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Takafumi Horie

Takafumi Horie (堀江貴文 Horie Takafumi, 29 octobre 1972 à Yame, préfecture de Fukuoka - ) est un homme d'affaires japonais. Par son style flamboyant, il représente une nouvelle génération d'entrepreneurs japonais qui n'ont aucune réticence à bousculer l'ordre établi.

Biographie[modifier | modifier le code]

En janvier 2006, il fait l'objet d'une enquête suite à une manipulation boursière qui impliquerait l'entreprise qu'il a fondé, Livedoor. Cette enquête a incité plusieurs petits actionnaires de Livedoor à vendre le titre immédiatement, ce qui a causé une panne importante de la bourse de Tokyo (Pour plus de détails, voir Japon - La Bourse de Tokyo étale un effarant manque d'expérience | Le Devoir ). Il est incarcéré le 23 janvier et, le lendemain, annonce sa démission de PDG de Livedoor. En avril 2006, il est libéré sous caution.

Son procès débute le 4 septembre 2006 devant le tribunal de Tokyo. Dès la première journée, Horie clame son innocence : « Je n'ai jamais commis de tels actes et ne les ai pas non plus ordonnés. Je déplore ma mise en accusation. » Vingt-six audiences sont prévues sur une période de trois mois, jusqu'au 28 novembre. Le verdict est attendu en février 2007. Horie risque cinq ans de prison et une amende de cinq millions de yens (35 000 euros). Le 15 décembre 2006, il décrivit au FT le Japon, les bureaucrates, et les médias "contrôleur de la pensée" d'avoir provoqué sa chute[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://au.news.yahoo.com/061215/19/11sbz.html

Source[modifier | modifier le code]