Taille du pénis chez l'homme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Taille du pénis humain)
Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Pénis humain.
Illustration de l'ordre de grandeur de la taille d’un pénis adulte en érection et au repos mesurée en pouces.

La taille du pénis chez l'homme est variable chez un même individu et entre plusieurs individus. Le pénis d'un homme adulte mesure en moyenne neuf centimètres au repos[réf. nécessaire], et quatorze centimètres en érection[1], avec une variabilité importante dans les deux cas, allant de 4 à vingt-six centimètres en érection. Le micropénis est défini à l'âge adulte par une taille de pénis en érection inférieure à sept centimètres[réf. nécessaire]. À la naissance, le pénis mesure quatre centimètres en moyenne[réf. nécessaire]. Le pénis humain est proportionnellement parmi les plus grands de tous les primates[réf. nécessaire].

Variabilité[modifier | modifier le code]

Distribution de la taille du pénis en fonction de l’âge selon Männermedizin[2].
Distribution de la population en fonction de la taille du pénis selon l’étude menée par LifeStyles.

La taille du pénis au repos est variable et ne préjuge pas de sa taille en érection. Certains facteurs comme le froid ou le stress favorisent la rétractation du pénis, provoquée par le muscle cremaster[réf. nécessaire]. Aussi ce qu’on a nommé le « syndrome des vestiaires » complexe-t-il à tort certains hommes.

Un récente étude de grande ampleur menée par l'université de L'indiana pour "The Journal Of Sexual Medecine" a démontré que la longueur moyenne du pénis humain en érection serait d'environ 14,15cm, et la circonférence moyenne d'environ 12,23cm[3],[4].

Dans nombre de cultures, on trouve des croyances laissant entendre dire que la taille du pénis de certains groupes ethniques est plus importante que la norme. En occident, ce seraient les hommes à la peau noire. Ce préjugé remonterait à l’époque coloniale et serait d'un fondement raciste[évasif][5]. Il semble pourtant bien que ce ne soit guère plus qu’une rumeur infondée selon les statistiques[6]. Cependant, les études portant sur la taille du pénis sont toujours sujettes à discussion. Les seules études fiables couramment citées dans la littérature sont une étude américaine[7] et une étude italienne[Laquelle ?], aucune des deux n’ayant pu établir de corrélation entre le groupe ethnique et la taille du pénis.

Une étude indienne est en cours[Quand ?], destinée à réduire le haut niveau d’échec de l’utilisation du préservatif en Inde[réf. nécessaire]. Il existe d’autres études sur le sujet, d'un niveau de sérieux variable, mais généralement basées par la méthode de sélection statistique[Quoi ?].

Records[modifier | modifier le code]

Il existe des hommes dotés de pénis mesurant plus de vingt centimètres en érection, notamment les acteurs du cinéma pornographique :

Grigori Raspoutine, un guérisseur russe influent du début du XXe siècle, aurait été castré après son assassinat, et son pénis a été l’objet de nombreuses légendes. En 2011, un musée de Saint-Pétersbourg aurait montré un prétendu pénis de 29 cm dont l’authenticité n’est pas prouvée[réf. nécessaire].

Retentissement[modifier | modifier le code]

Lorsque la taille du pénis est inférieure à la moyenne, elle peut être source de difficulté psychologique voire sociale, au point de compromettre parfois leur sexualité. En revanche, un pénis de taille supérieure à la moyenne pourrait être un facteur de difficulté pour les relations sexuelles, en entraînant des rapports douloureux ou difficiles[réf. nécessaire].

Certains hommes percevant leur pénis comme trop petit utilisent des accessoires ou des techniques chirurgicales pour augmenter sa taille ou son diamètre. Des études statistiques montrent cependant que la plupart des hommes recourant à ces méthodes ont pourtant un pénis de taille habituelle[réf. nécessaire].

Aspect culturel et historique[modifier | modifier le code]

La taille du pénis chez des hommes a souvent fait l'objet de fantasme. Toutefois, le contenu de ces fantasmes varie selon des époques. En effet, durant la période dite de l'Antiquité, c'était la petite taille du pénis qui fut valorisée, alors que dans la période actuelle c'est plutôt la grande taille qui se trouve être prisée. Pour les Grecs de l’Antiquité, un homme viril devait être doté d’un petit sexe[réf. nécessaire]. Ainsi, pour Aristote, un pénis trop long était signe de stérilité. Les travaux notamment de l’historien Thierry Eloi ont montré que chez les Romains la grosse taille d'un pénis était considérée comme à la fois une vulgarité au niveau social et une disharmonie au niveau esthétique [réf. nécessaire]. Aujourd’hui encore, dans certaines tribus amérindiennes[réf. nécessaire], le statut social est dicté par la taille du sexe masculin, seuls les hommes ayant un petit pénis sont amenés à occuper les places les plus hautes de la structure sociale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/jsm.12244/abstract
  2. (de) W. B. Schill, R. G. Bretzel, W. Weidner, Männermedizin, Urban & Fischer Verlag,‎ 2004 (ISBN 3-437-23260-6), p. 448.
  3. http://condomsizeandfacts.blogspot.fr/2013/10/erect-penile-length-and-circumference.html
  4. http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/jsm.12244/abstract
  5. Serge Bilé, La légende du sexe surdimensionné des Noirs
  6. Frantz Fanon, Peaux noires, masques blancs
  7. « étude Kinsey », de l’UCSF
  8. article sur Rotten.com.
  9. Biography IMDb.
  10. Nadine Roseau, « Sexe masculin : la taille compte-t-elle? », sur marieclaire.fr (consulté le 27 juillet 2013)
  11. « Rocco Siffredi », sur staragora.com (consulté le 27 juillet 2013)
  12. (en) « Private Dicks: Men Exposed (1999) (TV) », IMDB, documentaire HBO.
  13. (en) « World’s Biggest Penis (2006) (TV) », IMDB, documentaire de UK Channel 4.
  14. (en) Kurson Robert, « Mr. Big », RS 924, Rolling Stone,‎ 12 juin 2003 (consulté le 31 juillet 2007) : « Jonah Falcon’s penis is 9.5 inches flaccid, 13.5 inches erect (voir l’archive de la page originale sur www.webcitation.org) ».

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Richard Jacob & Owen Thomas, Comment vivre avec un énorme pénis (trad. de How to Live with a Huge Penis), éd. Blanche, 2010 - (ISBN 978-2846282512)
  • M. Bonnard et M. Schouman, Histoires du pénis, Éditions du Rocher, 2000
  • Maggie Paley, Le pénis dans tous ses états, Éditions Belfond, 2000

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]