Taïfa de Dénia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Taifa de Denia)
Aller à : navigation, rechercher

Taïfa de Dénia
دانية والبليار (ar)

Taifa de Dénia (es)

10101076

Description de cette image, également commentée ci-après

La taïfa vers 1037

Informations générales
Statut Taïfa
Capitale Dénia
Religion Islam
Histoire et événements
1010 Fondation
1015 Conquête des Baléares et de la Sardaigne
1016 Perte de la Sardaigne au profit de Pise et Gênes
1076 La taïfa de Saragosse conquiert la partie continentale
Rois
1016-1045 Mujāhid al-‘Āmirī
1045-1076 Iqbal al-Dawla

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le Royaume de Dénia, ou la Taïfa de Dénia, fut un royaume musulman dont le centre fut la cité de Dénia. Il apparut en 1010, après l'éclatement du Califat de Cordoue à la fin du Xe siècle et le début du XIe siècle.

En 1076, il fut conquis par la Taïfa de Saragosse.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Taïfa de Dénia (Al-Dàniyya) fut créée en 1010, par l'esclave al-Amiri al-Muwaffaq, après la désintégration du Califat de Cordoue. Ce fut le premier royaume à se déclarer indépendant de Cordoue. Le Royaume musulman de Dénia était petit ; il comprenait quelques régions très fertiles et des cités parmi lesquelles se trouvaient Bairén, Orba, Altea, Callosa, Sagra, Cocentaina et Bocairent.

En 1011, elle fut la première taïfa à battre monnaie, dans une maison de la monnaie dans l'actuelle Elda.

En 1015, à la tête d'une puissante flotte, Al-Muwaffaq s'empara des Baléares et de l'île de Sardaigne sur laquelle il maintint sa souveraineté durant un an (1015-1016).

Pendant les années suivantes, son escadre basée à Dénia et en utilisant les mouillages des Baléares, réalisa diverses incursions sur les côtes de Gênes, Pise, la Toscane et la Lombardie.

Sur terre, il intervint dans les luttes particulières avec les esclaves ce qui lui permit de gouverner Valence pendant deux ans (1018-1020). Vers le sud, il conquit Orihuela et étendit son royaume jusqu'à el Segura.

À la mort de al-Muwaffaq en 1045, son fils aîné Ali Iqbál al-Dawla, né d'une mère chrétienne, s'empara du pouvoir. Il sut maintenir le legs de son père durant trente et un ans.

En 1058, il concéda un privilège suivant lequel il mettait les mozarabes de ses royaumes de Dénia et Majorque sous de la juridiction de l'évêque de Barcelone, en donnant à perpétuité toutes les églises des Baléares et de Dénia à la cathédrale de la Santa Cruz y Santa Eulalia de Barcelone et à l'évêque barcelonais Gilabert.

La Taïfa de Dénia fut conquise par le roi Al-Muqtadir en 1076, devenant une partie de la taifa de Saragosse. Les territoires insulaires formèrent la Taïfa de Majorque.

Voir aussi[modifier | modifier le code]