Tai nüa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tai nüa
Parlée en Chine, Birmanie, Laos, Viêt Nam
Région Yunnan
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 tdd
IETF tdd

Le tai nüa, ou tai dehong, du chinois 德宏傣语 (Déhóng Dǎiyǔ), est une langue tai-kadai, parlée dans le Yunnan en Chine, ainsi que dans les pays limitrophes.

Répartition géographique[modifier | modifier le code]

Le tai nüa est parlé par les Dai vivant dans la Préfecture autonome dai et jingpo de Dehong, ainsi qu'en Birmanie, au Laos et au Viêt Nam.

Dialectes[modifier | modifier le code]

Le tai nüa, en Chine, se répartit en un groupe de dialectes dehong et des dialectes menggeng[1]. La langue littéraire est basée sur le parler de la ville de Mangshi (芒市), anciennement nommée Luxi, le chef-lieu de la préfecture autonome dai et jingpo de Dehong.

Classification[modifier | modifier le code]

Le tai nüa appartient au sous-groupe des langues tai du Sud-Ouest, rattaché aux langues tai au sein de la famille tai-kadai.

Phonologie[modifier | modifier le code]

Les tableaux présentent les phonèmes du tai nüa de Mangshi.

Voyelles[modifier | modifier le code]

Les voyelles sont[2] :

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] ɯ [ɯ] u [u]
Moyenne e [e] ə [ə] o [o]
Ouverte ɛ [ɛ]
a [a]
ɔ [ɔ]

Consonnes[modifier | modifier le code]

Les consonnes sont[3] :

Bilabiales Alvéolaires Dorsales Glottales
Centrales Latérales Palatales Vélaires
Occlusives Sourdes p [p] t [t] k [k] ʔ [ʔ]
Aspirées ph [] th []
Fricatives sourdes f [f] s [s] x [x] h [h]
Sonores v [v]
Affriquées ts [t͡s]
Liquides l [l]
Nasales m [m] n [n] ŋ [ŋ]
Semi-voyelles j [j]

Tons[modifier | modifier le code]

Le tai nüa de Mangshi est une langue tonale qui compte 9 tons. Les tons 7 à 9 n'apparaissent que dans des mots se terminant par les occlusives [t], [k] et [p][4].

Écriture[modifier | modifier le code]

Le tai nüa s'écrit avec un alphasyllabaire tai, le tai le. Les lettres / ᥠ / [] et / ᥡ / [tsʰ] ne sont utilisées que dans la notation des emprunts récents au chinois[5] :

Alphasyllabaire[modifier | modifier le code]

Caractère
Lecture
ka xa ŋa tsa sa ja ta tʰa la pa pʰa ma fa va ha ʔa kʰa tsʰa na a i e ia u o ua ɯ ə ai
Prononciation
k x ŋ ts s j t l p m f v h ʔ tsʰ n a i e ɛ u o ɔ ɯ ə ai

Notation des tons[modifier | modifier le code]

Les tons sont indiqués par un caractère spécial écrit à la fin de la syllabe[6].

Ton
1 2 3 4 5 6 7 7' 8 8' 9
Valeur
33 55 11 31 53 35 35 35 53 53 11
Orthographe
- - -

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Zhou et Luo 2001, p. 13.
  2. Zhou et Luo 2001, pp. 22-24.
  3. Zhou et Luo 2001, pp. 21-22.
  4. Zhou et Luo 2001, pp. 24-25.
  5. Zhou et Luo 2001, pp. 357-358.
  6. Zhou et Luo 2001, p. 359.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (zh) Zhou Yaowen, Luo Meizhen, 2001, 傣语方言研究 - Dǎiyǔ fāngyán yánjiū, Pékin, Mínzú chūbǎnshè (ISBN 7-105-04625-2)
  • (zh) Meng Zunxian, Fang Bolong, 1991, 汉傣词典 - Hàn-dǎi cídiǎn, Kunming, Yúnnán mínzú chūbǎnshè (ISBN 7-5367-0239-6)

Liens externes[modifier | modifier le code]