Tagès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tagès, dieu étrusque, adopté par les Romains, le plus grand des devins.

Description[modifier | modifier le code]

Il sortit un jour d'une motte de terre, sous la charrue d'un laboureur, aux environs de Tarquinia. Sa taille était celle d'un nain, mais, dès sa naissance et malgré son apparence d'enfant, il fit entendre des paroles d'une profonde sagesse : c'est lui qui enseigna aux Étrusques la divination et l'haruspicine. On lui attribuait des livres prophétiques (libri rituales). Il enseigna l'art de lire l'avenir dans les entrailles d'un animal sacrifié (hiéroscopie et hépatoscopie).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Tagès » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie,‎ 1878 (Wikisource)
  • Robert Harari et Gilles Lambert, Dictionnaire de la mythologie grecque et latine, Grand livre du mois, 2000