Taensas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Taensas (ou Tahensa, Tinsas, Tenisaw, Taënsa, grands Taensas (en français), Taenso, Takensa, Tenza, Tinza) étaient un peuple de la Louisiane du nord-est, spécifiquement sur le lac saint Joseph à l'ouest du fleuve Mississippi entre Yazoo City et Sainte Catherine Creek, dans l'actuelle paroisse de Tensas en Louisiane.

La langue Taensas[modifier | modifier le code]

En 1882 le séminariste Jean Parisot (1861-1923) publie une Grammaire et Vocabulaire de la Langue Taensa[1] à partir, affirme-t-il, de notes retrouvées dans les archives de son grand-père Jean Dominique Haumonté. Il parvient à obtenir la cosignature de Lucien Adam (1833-1918), un linguiste réputé, et le Congrès des américanistes consacre plusieurs séances à cette langue. Ce n'est qu'en 1885 que l'anthropologue Daniel Garrison Brinton démontrera que cette langue des indiens Taensas est une invention[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Grammaire et vocabulaire de la langue Taensa: avec textes traduits et commentés (1882) »
  2. Sylvain Auroux et al., Histoire des idées linguistiques, vol. 3 : L'hégémonie du comparatisme‬ , Bruxelles, Mardaga,‎ 2000 (ISBN 2870097255), p. 385