Tadjourah (Libye)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

32° 52′ 54.59″ N 13° 20′ 23.76″ E / 32.8818306, 13.3399333

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tadjourah.
Mosquée Murad Agha à Tadjoura.

Tadjourah (arabe : تاجوراء), parfois aussi orthographiée Tajoura, est une ville libyenne dans le district de Tripoli[1]. Située à 14 km de Tripoli, elle est bordée par la Méditerranée[2]. Lors de la révolte libyenne de 2011, Tajoura apparait comme une poche de la résistance anti-Kadhafi : au moins 17 personnes tuées par les milices pro-Kadhafi [3] - certains témoins parlant même de massacres[4]

Centre de Recherche Nucléaire de Tadjourah[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Programme nucléaire de la Libye.

Cette ville était au cœur du programme nucléaire libyen, car elle abritait un réacteur nucléaire de 10 mégawatts, construit par l'URSS, mis en service en 1981[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "شعبيات الجماهيرية العظمى" - "Sha'biyat of Great Jamahiriya", General People's Committee of Libya, accessed 5 September 2009, in Arabic
  2. Ham, Anthony (2002) "East of Tripoli: Tajura to Al-Khoms" Libya Lonely Planet, Hawthorn, Victoria, Canada, page 133, ISBN 0-86442-699-2
  3. Le quartier de Tajoura, cœur meurtri de la résistance à Tripoli, Le Nouvel Observateur, 1er mars 2011
  4. Libye : "massacre" dans les quartiers de Fachloum et Tajoura à Tripoli, La Tribune de Genève, 21 février 2011
  5. Stockholm International Peace Research Institute (2005) SIPRI Yearbook 2005: Armaments, disarmament and international security Humanities Press, New York, page 636, OCLC 2211125