Tadjourah (Libye)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

32° 52′ 54.59″ N 13° 20′ 23.76″ E / 32.8818306, 13.3399333

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tadjourah.
Mosquée Murad Agha à Tadjoura.

Tadjourah (arabe : تاجوراء), parfois aussi orthographiée Tajoura, est une ville libyenne dans le district de Tripoli[1]. Située à 14 km de Tripoli, elle est bordée par la Méditerranée[2]. Cette ville était au cœur du programme nucléaire libyen, car elle abritait un réacteur nucléaire de 10 megawatts, construit par l'URSS, mis en service en 1981[3].

Lors de la révolte libyenne de 2011, Tajoura apparait comme une poche de la résistance anti-Kadhafi : au moins 17 personnes tuées par les milices pro-Kadhafi [4] - certains témoins parlant même de massacres[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "شعبيات الجماهيرية العظمى" - "Sha'biyat of Great Jamahiriya", General People's Committee of Libya, accessed 5 September 2009, in Arabic
  2. Ham, Anthony (2002) "East of Tripoli: Tajura to Al-Khoms" Libya Lonely Planet, Hawthorn, Victoria, Canada, page 133, ISBN 0-86442-699-2
  3. Stockholm International Peace Research Institute (2005) SIPRI Yearbook 2005: Armaments, disarmament and international security Humanities Press, New York, page 636, OCLC 2211125
  4. Le quartier de Tajoura, coeur meurtri de la résistance à Tripoli, Le Nouvel Observateur, 1er mars 2011
  5. Libye : "massacre" dans les quartiers de Fachloum et Tajoura à Tripoli, La Tribune de Genève, 21 février 2011