Tadamichi Kuribayashi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tadamichi Kuribayashi
Image illustrative de l'article Tadamichi Kuribayashi

Naissance 7 juillet 1891
Nagano
Décès 23 mars 1945 (à 56 ans)
Iwo Jima
Mort au combat
Origine Japonais
Allégeance Flag of Japan.svg Empire du Japon
Arme War flag of the Imperial Japanese Army.svg Armée impériale japonaise
Grade Général
Années de service 19141945
Conflits Seconde Guerre mondiale
Faits d'armes Campagnes du Pacifique
Bataille de Hong Kong
Bataille d'Iwo Jima

Tadamichi Kuribayashi (栗林 忠道, Kuribayashi Tadamichi?, 7 juillet 1891, préfecture de Nagano – v. 23 mars 1945, Iwo Jima) est un lieutenant général de l'Armée impériale japonaise, connu pour avoir commandé la garnison japonaise de l'île d'Iwo Jima durant la bataille d'Iwo Jima en 1945, où il perdit la vie.

Cet officier japonais parlait couramment l'anglais. Il a été diplomate et écrivait des haïku. Il a fait ses études militaires aux États-Unis dès 1928 puis au Canada dès 1931, dans le cadre d'un échange. Au cours de sa carrière, il insistait pour partager les difficultés de ses hommes. Il interdit également les charges suicides qu'il considérait comme des pertes inutiles d'hommes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tadamichi Kuribayashi est né dans une famille de samouraïs dans le district de Hanishina, situé dans la préfecture de Nagano. Il est diplômé du lycée de Nagano en 1911. Bien qu'il veuille être journaliste, il est convaincu par ses professeurs d'entrer dans l'académie de l'armée impériale japonaise. Kuribayashi est diplômé de l'académie en 1914, s'étant spécialisé dans la cavalerie. Il continue ses études en entrant dans l'école militaire de la cavalerie en 1918. En 1923 il est diplômé de l'école militaire impériale du Japon avec de bons résultats et reçoit un sabre militaire de l’empereur Taisho. Kuribayashi se marie avec Yoshii Kuribayashi (1904-2003) le 8 décembre de la même année. Ensemble, ils ont deux filles et un garçon (Taro, Yoko et Takako).

Kuribayashi est nommé en tant qu'attaché militaire à Washington, D.C. en 1928. Pendant deux ans, il voyage à travers les États-Unis. Pendant un moment, il étudie même à l'université Harvard. Après son retour à Tokyo, Kuribayashi est promu au rang de major et désigné en tant que premier attaché militaire du Canada. Il est promu au rang de lieutenant-colonel en 1933. Pendant son service parmi le personnel des généraux de l'armée impériale japonaise à Tokyo de 1933 à 1937, il écrit les paroles de plusieurs chansons guerrières. En 1940 Kuribayashi est promu général.

Sa première opération militaire d'importance est l'attaque de Hong Kong par le Japon, au cours de laquelle il occupe la fonction de chef d'état-major de la 38e division.

Désigné par le premier ministre Hideki Tōjō pour défendre coûte que coûte Iwo Jima, Kuribayashi doit faire face avec 20 000 hommes et aucune aide navale ou aérienne, à plus de 100 000 soldats américains. Bien que l'armée américaine ait prévu de prendre l'île en 5 jours, Kuribayachi et ses hommes mènent pendant 36 jours une guerre de harcèlement. Les soldats japonais se battent jusqu'à la mort puisque seulement 216 d'entre eux sont faits prisonniers[1].

La façon dont le général Kuribayashi est mort reste incertaine ; sa dépouille n'a pu être identifiée et les témoignages de ses hommes sont contradictoires. Il a vraisemblablement été tué au combat lors de l'assaut final où il combattit sans ses galons. D'autres théories, y compris le seppuku, sont moins probables.

Un recueil de ses lettres, intitulé Pictures Letters from commander in chief, a été publié en 1992[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ce chiffre est celui donné par Robert S. Burrell dans son ouvrage The Ghosts of Iwo Jima, 2006, Texas A&M University Press, (ISBN 1-58544-483-9).
  2. Tadamichi Kuribayashi, Gyokusai Soshireikan no Etegami (Picture Letters from Commander in Chief), recueil collationné par Tsuyuko Yoshida, éd. Shogakukan, Tokyo, 1992, isbn = 4-09-402676-2

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Dans le film de Clint Eastwood, Lettres d'Iwo Jima, Kuribayashi est joué par l'acteur Ken Watanabe.

Liens externes[modifier | modifier le code]