Tache mongoloïde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tache mongoloïde
Classification et ressources externes
Mongolianspotphoto.jpg
Tache mongolique sur un nourrisson taïwanais.
CIM-10 D22.5 (ILDS D22.505)
CIM-9 757.33 (CDC/BPA 757.386)
DiseasesDB 8342
MedlinePlus 001472
eMedicine derm/271 
MeSH D049328
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

La tache mongoloïde (ou tache mongolique ou tache bleue mongolique) est une tache de taille variable, de couleur gris-bleu ou gris-marron qui apparaît chez le nourrisson à la naissance ou plus tard, et disparaît dans le courant de l'enfance.

Elle se situe sur le dos ou les fesses (région lombo-sacrée) et concerne particulièrement les asiatiques, d'où sa dénomination[1]. Cette lésion est bénigne et correspond à un nævus pigmentaire (hypermélanose). On a attribué autrefois sa diffusion à l'expansion des Huns sous Attila, cousins des ancêtres des Mongols (on retrouve cette "théorie" dans l'expression "tache d'Attila" utilisée encore aujourd'hui en Champagne). Elle est effectivement très présente chez les populations asiatiques actuelles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Larousse