Tables eugubines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Table (homonymie).
Une des tablettes eugubines.

Les Tables eugubines (Tabulae Iguvinae) sont des tablettes de bronze trouvées à Gubbio (l'ancienne Iguvium), en Ombrie, par un nommé Paolus Greghori et une certaine Presentina, qui les auraient découvertes dans l’enceinte du théâtre romain, aux environs de l’an 1444, et qui les vendirent à la commune le . Elles sont maintenant conservées au musée municipal du Palais des Consuls.

Des sept tablettes rectangulaires de 28 cm × 40 cm et de 57 cm × 87 cm, d'un poids allant de 2,5 à 7,6 kg, cinq sont écrites sur leurs deux faces, et deux (les troisième et quatrième) sur une seule, pour un total de douze faces en tout.

Rédigés dans la langue ombrienne, soit en caractères ombriens (l'alphabet ombrien s'écrit de droite à gauche, comme l'étrusque, dont il dérive, de même que les autres alphabets italiques), soit en caractères latins, ces documents détaillent les rites particuliers des cérémonies religieuses accompagnant des fêtes, les Bimestriels et les Céréales.

Les tablettes en caractères ombriens seraient du IIIe siècle av. J.-C., celles en caractères latins du Ier siècle av. J.-C..

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Bréal, Les Tables eugubines, Paris, 1875
  • Giacomo Devoto, Le Tavole di Gubbio, Firenze, 1948
  • James W. Poultney, The bronze Tablets of Iguvium, Baltimore, 1959
  • Augusto Ancillotti, Romolo Cerri, Le tavole di Gubbio e la civiltà degli Umbri, Perugia, 1996

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (fr) Notice détaillée de l’association « Eugubini nel mondo » (Eugubins dans le monde)

Sources[modifier | modifier le code]