Tableau de Snellen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tableau de Snellen.

Le tableau de Snellen est utilisé par les professionnels des soins oculaires et d'autres pour mesurer l'acuité visuelle. Ce tableau est l'invention de l'ophtalmologiste hollandais Herman Snellen (en), qui a développé le tableau en 1862[1]. Malgré un manque de fiabilité et de reproductibilité, il est l'outil universellement acceptée comme test de l'acuité visuelle[2].

Description technique[modifier | modifier le code]

Le tableau se compose de lettres de différentes tailles organisés du plus grand en haut au plus petit au bas. Les lettres sont lues, un œil à la fois, à une distance de 6 mètres. Chaque lettre sur le tableau sous-tend un angle de 5 minutes d'arc de la distance de test approprié, et partie de lettre individuel sous-tend un angle d'une minute d'arc. Ainsi, le tableau de Snellen est conçu pour mesurer l'acuité en termes angulaires. Chez un adulte en bonne santé, la limite de résolution est comprise entre 30 secondes et 1 minute d'arc. Les acuités Snellen sont généralement exprimées en tant que fraction avec le numérateur égal à la distance entre le tableau et le patient, le dénominateur étant la taille de la plus petite ligne qui peut être lue. L'inverse de la fraction est égale à l'angle, en minute d'arc, que le trait de la lettre sous-tend sur l'œil du patient; c'est l'angle minimum de résolution[3].

L'alphabet est adapté au pays (latin, cyrillique…). Pour les personnes ne connaissant pas l'alphabet du pays, on utilise des tridents de Snellen (sorte de E normalisé) ayant des orientations différentes (haut, bas, droite, gauche) (échelle d'Armaignac).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) H. Snellen, Probebuchstaben zur Bestimmung der Sehschärfe, Utrecht, 1862.
  2. (en) Badrul Hussain MRCS, George M Saleh MRCOphth, Sobha Sivaprasad FRCS et Christopher J Hammond FRCOphth, « Changing from Snellen to LogMAR: debate or delay? », Clinical & Experimental Ophthalmology, vol. 34, no 1,‎ janvier 2006, p. 6-8 (DOI 10.1111/j.1442-9071.2006.01135.x, lire en ligne)
  3. (en) Kaiser,Peter K., « Prospective Evaluation of Visual Acuity Assessment: A Comparison of Snellen Versus ETDRS Charts in Clinical Practice (An AOS Thesis) », Trans Am Ophthalmol Soc., vol. 107,‎ décembre 2009, p. 311–324 (PMCID PMC2814576, lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :