Tabac d'Espagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Argynnis paphia

Le Tabac d'Espagne (Argynnis paphia) est un lépidoptère appartenant à la famille des Nymphalidae, à la sous-famille des Heliconiinae et au genre Argynnis.

Description[modifier | modifier le code]

C'est un grand papillon au dessus orange orné d'une ligne de taches rondes submarginale et d'une seconde qui la double puis d'autres marques de la même couleur marron très foncé. Argynnis paphia valesina est suffusé de vert grisâtre.

Le revers des antérieures est identique, celui des postérieures présente un lavis argenté de grandeur variable. Le revers des postérieures de Argynnis paphia f. immaculata présent en Corse et en Sardaigne présente un lavis doré[1].

Chenille[modifier | modifier le code]

La chenille possède une tête noire et un corps au dos marron avec deux bandes jaunâtres et des flancs marron roux ornés de traits et de taches marron foncé. Le protothorax porte deux scoli courbés vers l'arrière[2].

Chrysalide[modifier | modifier le code]

La chrysalide est foncée avec des points dorés.

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Il vole en une génération entre mai et septembre suivant sa localisation[1].

Il hiverne à l'état de jeune chenille dans les crevasses des écorces des arbres où les œufs ont été pondus[1].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes sont des violettes dont Viola canina, Viola odorata, Viola riviniana, Viola reichenbachiana[1].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Le Tabac d'Espagne réside en Algérie (Afrique du Nord) et en Eurasie dans l'ensemble de l'Europe (sauf le nord de l'Angleterre et de la Scandinavie et le sud de l'Espagne et du Portugal), en Turquie, Asie tempérée et jusqu'en Yakoutie et au Japon[3].

Le Tabac d'Espagne est présent dans tous les départements de France métropolitaine[4].

Biotope[modifier | modifier le code]

C'est un papillon des clairières et allées forestières.

Systématique[modifier | modifier le code]

L'espèce Argynnis paphia a été décrite par le naturalsite suédois Carl von Linné en 1758, sous le nom initial de Papilio paphia[5].

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Papilio paphia Linnaeus, 1758 Protonyme
  • Papilio valesina Esper, 1798[6] ;
  • Argynnis immaculata Bellier, 1862
  • Papilio anargyra Staudinger, 1871 [7]
  • Papilio f. valesinides Fruhstorfer, 1907[8]

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Le Tabac d'Espagne se nomme Silver-washed Fritillary en anglais, Silberstrich ou Kaisermantel en allemand et Nacarada en espagnol[3]. En français, on l'appelle aussi " Empereur "[9].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Argynnis paphia valesina
  • Argynnis paphia argyrophontes Oberthür, 1923 ; dans le sud-ouest de la Chine.
  • Argynnis paphia argyrorrhytes Seitz, [1909] ; dans le nord du Caucase.
  • Argynnis paphia butleri Krulikovsky, 1909 ; dans le centre de l'Europe.
  • Argynnis paphia delila Röber, 1896 ; en Turquie.
  • Argynnis paphia dives Oberthür, 1908 ; en Algérie.
  • Argynnis paphia formosicola Matsumura ;
  • Argynnis paphia geisha Hemming, 1934 ; au Japon.
  • Argynnis paphia masandarensis Gross et Ebert, 1975 ; en Iran
  • Argynnis paphia megalegoria Fruhstorfer, 1907 ; en Chine.
  • Argynnis paphia neopaphia Fruhstorfer, 1907 ;
  • Argynnis paphia pusilla Wnukowsky, 1927 ; dans le nord-ouest de la Sibérie.
  • Argynnis paphia thalassata Fruhstorfer, 1909 ; dans le sud de l'Europe.
  • Argynnis paphia tsushimana Fruhstorfer, 1906 ; au Japon.
  • Argynnis paphia valesina Esper, 1798 ;
  • Argynnis paphia virescens Nakahara, 1926 [3].

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier[10].

Philatélie[modifier | modifier le code]

Ce papillon apparaît sur un timbre du Luxembourg, sorti le 27 septembre 2005 (valeur faciale : 0,70 €) ainsi que sur un timbre de la République Togolaise émis en 1999 (valeur faciale : 200 f)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Tom Tolman, Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, ISBN 978-2-603-01649-7
  2. D.J. Carter et B. Hargreaves, Guide des chenilles d'Europe, Delachaux et Niestlé, Paris 2001, ISBN 978-2-603-00639-9 (DL février 2005)
  3. a, b et c funet
  4. INPN Répartition
  5. Linnaeus, 1758; Syst. Nat. (Edn 10) 1 : 481
  6. INPN taxonomie
  7. Staudinger & Wocke, Cat. Lepid. eur. Faunegeb. (Edn. 2) : 22
  8. Fruhstorfer, 1907; Soc. Ent. 22 (9) : 68
  9. http://www.cnrtl.fr/definition/empereur
  10. INPN Protection

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman, Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, ISBN 978-2-603-01649-7