Ta Keo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Takeo.
Ta Keo
Image illustrative de l'article Ta Keo
Le Ta Keo vu de face
Présentation
Culte Hindouisme
Type Temple-montagne
Début de la construction XIe siècle
Géographie
Pays Drapeau du Cambodge Cambodge
Région Province de Siem Reap
Commune Siem Reap
Coordonnées 13° 26′ 41″ N 103° 52′ 55″ E / 13.44472, 103.88194 ()13° 26′ 41″ Nord 103° 52′ 55″ Est / 13.44472, 103.88194 ()  

Géolocalisation sur la carte : Cambodge

(Voir situation sur carte : Cambodge)
Ta Keo

Le Ta Keo est le temple d'État de Jayavarman V, construit sur le site d'Angkor au Cambodge au début du XIe siècle.

Les travaux continuèrent pendant le règne de Jayavīravarman mais furent interrompus par l'accession au trône de son rival Sūryavarman Ier en 1010.

Ils ne reprirent jamais, d'où l'aspect "brut" de ce temple, qui est construit en grès et latérite, et donc propice à la sculpture des superbes bas-reliefs khmers.

Plan de Ta Keo
Fausses fenêtres de la galerie périphérique

Ta Keo est un temple-montagne classique avec cinq tours élevées sur la plate-forme pyramidale à cinq niveaux très escarpés (21 m de haut pour une base de 120 m sur 105 m ; la terrasse est un carré de 50 m de côté).

C'est l'un des premiers temples comportant une galerie pourtournante, au deuxième niveau[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Frédéric, L'Art de l'Inde et de l'Asie du Sud-Est, Flammarion, 1994, p. 379-380

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :