TVM3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Image illustrative de l'article TVM3

Slogan La première télévision musicale suisse romande
Format d'image 16/9
Langue Français
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Statut Privée
Siège social Écublens
Site web www.tvm3.tv + streaming
Diffusion
Analogique oui, en diffusion câblée
Numérique oui
Satellite non
Câble naxoo, Cablecom, TVT Renens
ADSL Swisscom TV, Sunrise TV
Aire Suisse romande

TVM3 est une chaîne de télévision privée suisse romande.

Historique de la chaîne[modifier | modifier le code]

TVM3 est la première chaîne privée de télévision autorisée à diffuser dans toute la Suisse romande depuis l'arrêt de Télécinéromandie en 1993. Elle occupe d'ailleurs les mêmes locaux que l'ancienne chaîne à Ecublens.

TVM3 a obtenu une concession de la part de l'Office fédéral de la communication (OFCOM) le 2 juillet 2003[1]. La concession octroyée à TVM3 est valable 10 ans et permet à la chaîne d'être automatiquement diffusée par câble ou sur les offres IP (SwisscomTV / SunriseTV / VTX, etc.). La chaîne est lancée le 1er mai 2004[2], d'abord sur quelques téléréseaux analogiques. La couverture augmentera par la suite pour être finalement étendue à toute la Suisse romande (uniquement par câble et internet). La concession est tombée le 1er juillet 2013, depuis la chaîne est simplement annoncée à l'OFCOM[3], elle n'est plus considérée comme une chaîne régionale et les diffuseurs n'ont plus obligation de la diffuser.

Le 21 décembre 2005, l'OFCOM autorise Philippe Hersant (groupe Hersant Média - GHM), via E.S.H. Éditions Suisses Holding SA, à reprendre 35 % des actions de la chaîne[4]. Les 65 % restants sont détenus par les créateurs de la chaîne, Fabien et Lolita Aubry.

En juin 2012, La chaîne annonce une refonte totale du site internet.

La chaîne est accessible en streaming sur son site.

Organisation[modifier | modifier le code]

Dirigeants et Fondateurs[modifier | modifier le code]

Patrons et Directeurs :

  • Lolita et Fabien Aubry : depuis la création en mai 2004, M. Philippe Hersant du groupe Hersant Média (GHM) depuis janvier 2006.

Capital[modifier | modifier le code]

TVM3 vit principalement de la vente de son temps d'antenne à des tiers pour la diffusion des programmes interactifs ("Call-In") et des recettes publicitaires, qui représentent environ 15% de leur chiffres d'affaires. TVM3 ne perçoit aucune part de la redevance ou aide financière. La grosse partie des revenus provient des services par SMS ou numéros surtaxés (jeux, compatibilité amoureuse, annonces, astrologie...). Chaque soir dès 20h00 le programme de la chaîne est remplacé par de la publicité ininterrompue sous la forme d'un programme de voyance par téléphone « Les clefs de l'avenir ». Les appels coutent 4.5 CHF par appel et minute. Un programme de call-TV (Télétirelire) appelé "Sacré Jeu" est également diffusé chaque soir à 22h depuis avril 2014. des articles protestant contre ce type de programme sont parus dans le Journal "Le Matin" du 13 aout 2014[5] et du 16 octobre 2014. Une procédure relative aux techniques du jeu (est-ce une tromperie des téléspectateurs ?) est en cours avec l'Organe de médiation des diffuseurs Radio-TV pour la Suisse romande.

Siège[modifier | modifier le code]

Son siège se situe à Écublens dans le Canton de Vaud.

Diffusion[modifier | modifier le code]

La chaîne est diffusée sur le câble en analogique dans une grande partie de la Suisse romande et sur toutes les offres numériques des téléréseaux. Elle est également diffusée via Swisscom TV et sur internet.

Programmes[modifier | modifier le code]

La chaîne diffuse en très grande majorité des clips musicaux, mais propose aussi un bulletin météo quotidien et des émissions dédiées au cinéma, aux sorties DVD, aux interviews de stars de la chanson et du cinéma, aux animaux et aux news people:

  • Face à face, des rencontres simples et ludiques avec des figures politiques ou autres de nos régions.
  • Swiss Pop Music, émission consacrée aux artistes suisses, 18h30 à 19h00 du lundi au dimanche.
  • DVD Wood, qui présente les dernières sorties DVD.
  • TVM3 News, tous les matins, les infos en continu avec les principales dépêches du jour.
  • Freakish, l’actualité des soirées et festival en Suisse romande.
  • TVM3 Family, tous les jours des dessins animés non-violents.
  • TVM3 Météo, avec Météo News.
  • Sacré Jeu ! émission de Télé-tirelire produite par Telemedia (Hongrie) et diffusée tous les jours de 22 heures à minuit depuis le 14 avril 2014[6].
  • People Magazine, émission de Télé-tirelire produite par Telemedia (Hongrie) était diffusée du lundi au vendredi de 19h00 et 20h00 et le week-end de 17h à 18h jusqu'au le 26 juillet 2014[7].
  • Star People, une émission sur l'actualité des stars, le magazine sur l’actualité des stars.
  • Pas si bête !, Pas si bête, une pastille animalière.
  • Les clefs de l'avenir, un programme de voyance en direct d'une durée de deux heures où les téléspectateurs peuvent poser leurs questions du lundi au dimanche de 20h à 22h.
  • Ciné TVM3 : la « Carte Des Salles Obscures »
  • Studio TVM3 une heure d’interviews avec des stars de la musique; tous les dimanches, l'émission se consacre à un artiste ou un groupe du moment.
  • Bienvenue chez nous, La Première série des Suisses pour les Suisses sur toute la Suisse romande c’est dans « Bienvenue Chez Nous »
  • L'effet caribou, Les plus grands se sont fait piéger par Louis-Maxime Renaud dans L’effet Caribou.
  • Un job d'enfer, l’humoriste québécois Louis-Maxime Renaud se fait passer pour un recruteur et nous fait découvrir de véritables entretiens d’embauche qui s’avèreront très rapidement être farfelus.

La chaîne diffuse également des émissions musicales à thème :

  • Collectors, le meilleur de la musique des 70’s, 80’s et 90’s.
  • Best Of, 30 minutes pour découvrir tous les clips d'une star.
  • Clubbing, les meilleurs sons diffusés dans les clubs.
  • Altitubes, Top 50 de la chaîne, diffusé tous les jours la semaine.
  • Référence R’N’B, diffusant de la musique R’N’B, Rap et Hip-Hop.
  • Génération TVM3 se consacre uniquement aux nouveaux clips.

Plainte contre la chaîne[modifier | modifier le code]

Le 16 janvier 2012, une voyante de l'émission « Les clefs de l'avenir » a prodigué des conseils médicaux à un téléspectateur. S'en est suivi une plainte, déposée à l'OFCOM[8] et au CSA belge[9]. L'OFCOM, saisi du dossier, a conclu que «TVM3 SA a contrevenu à l’interdiction de publicité encourageant les comportements préjudiciables à la santé en diffusant certaines séquences de l'émission du 16 janvier 2012.»[10] L'OFCOM précisa également avoir constaté « que TVM3 SA a d’ores et déjà pris les mesures propres à prévenir toute récidive et que la chaîne a dûment informé l’office des dispositions prises.»

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]