TM4

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo TM4

Fondée en 1998, TM4 a poursuivi le développement des technologies et des savoir-faire d’Hydro-Québec et de son Institut de recherche renommé (IREQ). TM4 offre aujourd’hui à ses clients une expérience reconnue dans la réalisation de systèmes qui profitent de sa pleine maîtrise des moteurs et générateurs à aimant permanent et de l’électronique de puissance.


Hydro-Québec entend faciliter l'industrialisation et la commercialisation en grande série des systèmes de motorisation électrique de sa filiale TM4 en créant une coentreprise avec un fournisseur de composants automobiles de taille mondiale, tout en poursuivant le développement de nouveaux produits[1].


TM4 en bref[modifier | modifier le code]

TM4 fournit des moteurs, des générateurs et des convertisseurs de puissance aux deux marchés suivants:

  • Transport : chaînes de motorisation électrique sur mesure, qui répondent aux exigences spécifiques de fabricants de véhicules hybrides et électriques.
  • Production d’électricité : générateurs à aimant permanent selon les requis de performance des fabricants d’éoliennes et de groupes électrogènes.

TM4 est présentement établie à Boucherville, sur la rive-sud de Montréal (Québec).

Historique de l'entreprise[modifier | modifier le code]

  • 2012: TM4 et Prestolite Electric Beijing Limited (PEBL) ont conclu une entente visant la création d’une entreprise à capitaux sino-étrangers, Prestolite E-Propulsion Systems (Beijing) Limited (PEPS). Bénéficiant d’une licence d’exploitation des technologies de TM4, la coentreprise proposera des solutions de transport propre et de mobilité durable en assurant le développement, la fabrication, la vente et le service après-vente de systèmes de motorisation électrique pour les camions, les autobus, la machinerie lourde et le transport sur l’eau. La nouvelle coentreprise servira une clientèle dans plusieurs pays d’Asie : République populaire de Chine, Macao et Hong Kong, Taïwan, Indonésie, Philippines, Thaïlande, Singapour et les autres membres de l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est.
  • 2009: Commercialisation du TM4 MΦTIVEMC. Livraison de 110 unités pour le programme de démonstration de Miljø et Tata Motors en Norvège.
  • 2009: Établissement d’un atelier de fabrication en présérie.
  • 2008: Mise en route du TM4 MΦTIVEMC, un système polyvalent de propulsion tout électrique, qui consiste en un moteur haute vitesse et un onduleur.
  • 2008: Générateur à aimant permanent de 660 kW, pour la production d’énergie éolienne ou autre. Le design permet d’accommoder des

systèmes de refroidissement à l’eau ou à l’air.

La Tata Indica EV, équipée du moteur TM4 d'Hydro-Québec.
  • 2007: Développement d'un générateur magnétique permanent de 660 kW pour les éoliennes.
  • 2006: Complétion d'une seconde génération du système de motorisation du Cleanova, qui permet le fonctionnement en mode hybride série, en parallèle ou les deux.
  • 2006: Un système moteur-roue conçu par TM4 équipe la Citroën C-Métisse, présentée au salon de l'auto de Paris.
  • 2005: Hydro-Québec accueille le Groupe Industriel Marcel Dassault à l'actionnariat de TM4.
  • 2005: TM4 conçoit et livre un système hybride parallèle à un fabricant de camions lourds et d'autobus.
  • 2004: Développement et production du système de motorisation du Cleanova II, un nouveau véhicule électrique avec prolongateur d'autonomie de la SVE, sur une base de Renault Kangoo.
  • 2004: TM4 motorise la Peugeot Quark, un VTT présenté au salon de l'auto de Paris, avec son système de motorisation à quatre moteurs-roues refroidis à l'air.
  • 2003: TM4 et SVE, une filiale du Groupe Industriel Marcel Dassault (GIMD) annoncent leur collaboration active à la conception d'un véhicule tout électrique, la Cleanova I.
  • 2002: TM4 vend son premier générateur à aimants permanents, une mise à l'échelle de 40 à 170 kW.
  • 2002: TM4 vend son premier système de propulsion pour véhicule passager, fait d'un moteur central avec électronique de puissance

et de contrôle.

  • 2001: Un deuxième générateur est créé (40 kW).
  • 1998: TM4 Inc. est créée afin de compléter le système de propulsion et de contrôle et d'en entreprendre la commercialisation.
  • 1998: Premier système de générateur à aimants permanents (10 kW).
  • 1996: Démonstration de faisabilité : un véhicule est équipé de quatre moteurs-roues. (Chrysler Intrepide)
  • 1991: Élaboration d'un système de propulsion utilisant des moteurs-roues et de son logiciel de contrôle.
  • 1982: Début de la conception à l'IREQ d'un système de motorisation innovateur utilisant une configuration de moteurs sans balais à rotor inversé et aimants permanents, et une électronique de puissance intégrée à l'intérieur d'une roue de taille régulière.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Hydro-Québec, « History »

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]