TEE Gottardo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
TEE Gottardo
⇒ Voir la carte du parcours ⇐
Itinéraire maximal (horaire d'été entre 1974 et 1981
⇒ Voir l'illustration ⇐
« Cinéma » (plaque d'itinéraire) du Gottardo en 1983

Type TEE
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Drapeau de l'Italie Italie
Départ Zürich HB
Terminus Milano C
Itinéraire Ligne du Gothard
Longueur du parcours 293 km
Exploitant CFF
Premier jour de circulation
Dernier jour de circulation
Matériel mis en jeu RAe TEE II
écartement Voie normale (1 435 mm)
électrification sur réseau suisse :
AC 15 kV 16,7 Hz
sur réseau italien :
CC 3 000 V
TEE-Logo.svg
TEE Gottardo pénétrant dans le tunnel du Gothard par le portail nord à Göschenen en 1979
TEE 57 Gottardo (RAe TEE II 1051), traversant la gare de Cantù-Cermenate, le
Lavorgo : le RAe TEE II 1051 assure le TEE 57 Gottardo, le , à un mois de son retrait du pool TEE

Le TEE Gottardo était un train de la catégorie des Trans-Europ-Express (TEE) qui reliait Zurich à Milan via le tunnel du Gothard, entre 1961 et 1988. Il doit son nom au massif du Saint-Gothard qu'il traverse de part en part.

Historique[modifier | modifier le code]

Itinéraire et points d'arrêts[modifier | modifier le code]

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Durant toute son exploitation, le TEE Gottardo fut assuré par des RAe TEE II, d'abord à cinq éléments, puis à six éléments après leur transformation dès 1966.

À l'origine, une rotation fut mise en place, conjointement avec les TEE Cisalpin et Ticino :

Suite à l'accident du TEE Cisalpin le , une des quatre rames fut gravement avariée, et durant la longue remise en état du train (près d'un an et demi), les CFF firent le pari de tenir le service sans effectuer l'entretien initialement prévu un jour sur quatre à Zurich. Et contre toute attente, ce pari fut gagné : pas une seule panne irréparable n'entrava l'exploitation !

Dès le , le Ticino disparait de la grille-horaire, et le Cisalpin est désormais assuré par une rame tractée composée de voitures Mistral 1969. Le tournus se fera conjointement avec les TEE Edelweiss (Zürich HBAmsterdam CS) et Iris (Zürich HBBruxelles-Midi).

Numérotation[modifier | modifier le code]

Restauration[modifier | modifier le code]

L'après-TEE[modifier | modifier le code]

Le , le Gottardo perdit son label TEE et fut remplacé dès le lendemain par une RABe EC (RAe TEE II rénovée), comprenant des places assises de 1re et 2e classe ; c'était désormais l'EuroCity Gottardo.

Au , il fut reclassifié en InterCity, et dès lors composé de 1 WRm UIC-X, 1 Apm EC, 1 Apm Pano EC et 3 Bpm EC, suivies d'une tranche de VU IV avec D VU II pour le service interne suisse[1]. Puis, le , les ETR 470 Cisalpino s'approprièrent les relations diurnes à travers le Gothard ; le Gottardo devint un EuroNight, avant de perdre son nom sans raison apparente dès le . Le nom de Gottardo fut encore attribué pendant une année à un EuroCity, dès le .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Maurice Mertens et Jean-Pierre Malaspina, La Légende des Trans Europ Express, LR Presse,‎ (ISBN 978-29-036514-5-9) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  1. www.drehscheibe-online.de, 7e photo

Sur les autres projets Wikimedia :