TEE Cycnus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cycnus
Une E 444 "Tartaruga" semblables à celles qui remorquèrent le TEE Cycnus en entre 1973 et 1978
Une E 444 "Tartaruga" semblables à celles qui remorquèrent le TEE Cycnus en entre 1973 et 1978

Type Trans Europ Express (TEE)(1973–1978)

InterCity (IC) (1978– )

Pays Drapeau de l'Italie Italie
Départ Milano Centrale
Terminus Ventimiglia
Premier jour de circulation 30 septembre 1973
écartement 1435 mm
électrification 3 000 V CC
TEE.png

Le TEE Cycnus est un train de type Trans-Europ-Express ou TEE qui relia, entre 1973 et 1978, Milan et Vintimille.

Mise en service[modifier | modifier le code]

Une étoile ferroviaire s'était constituée autour de Milan à la fin des années 1950 mettant en communication la capitale lombarde et de nombreuses grandes villes européennes. Au début des années 1970, le succès de ces trains étant incontestable, les autorités ferroviaires décidèrent d'établir des liaisons du même type mais dans un cadre purement national.

C'est dans ce contexte que fut mis en service par les Ferrovie dello Stato ou FS, le 30 septembre 1973, le TEE Cycnus (cygne en latin) mettant en relation Milan (Gare centrale) et Vintimille à la frontière franco-italienne[1]. Était ainsi créée une relation symétrique (sur le parcours italien) à celle effectuée par le TEE Ligure joignant la capitale lombarde à Avignon[2]; les deux convois se croisaient d'ailleurs environ à mi-distance du parcours, non loin de Gênes.

Exploitation[modifier | modifier le code]

Au début de l'exploitation, le Cycnus quittait Milan à 20 h 30 pour atteindre Vintimille à 0 h 18 (soit une durée de 3 h 48 pour une distance de 290 km et une vitesse moyenne de 76,3 km/h). Dans le sens inverse, le départ était fixé à 7 h 00 à Vintimille et l'arrivée à 10 h 46 (soit 3 h 46 et 77 km/h)[1]. La vitesse peu élevée de cette liaison trouvait des explications dans le profil et la nature de la ligne, tout particulièrement sur le tronçon côtier entre Gênes et Vintimille dont certaines sections étaient à voie unique, dans les compositions lourdes du train (8 voitures TEE des FS, voire 11 tous les vendredis, tractées par une locomotive E 444 Tartaruga), dans le nombre important d'arrêts intermédiaires[1]. En effet, les chemins de fer italiens avaient multiplié ces derniers, désirant desservir des gares dans lesquelles les TEE internationaux n'avaient pas vocation de s'arrêter, à savoir dans le sens Milan - Vintimille: Pavie, Gênes, Savone, Albenga, Alassio, Imperia Oneglia, San Remo[1].

Le horaires du Cycnus, numéroté TEE 37/36 dans le sens Milan - Vintimille, TEE 35/34 dans le cas inverse[3], ne changèrent guère durant son exploitation[4]. Tout juste peut-on noter une accélération modeste du temps de parcours à compter du service d'été 1977, la durée du voyage fut abaissé à 3 h 40 au départ de Milan (vitesse moyenne portée à 79 km/h) et à 3 h 35 à partir de Vintimille (soit 80,9 km/h)[1]. La baisse du nombre des voyageurs, le souci de préserver le service du TEE Ligure, conduisirent à la suppression du Cycnus le 28 mai 1978[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Maurice Mertens, Les TEE: Trans Europ Express, p. 210.
  2. Le terminus du TEE Ligure avait été reporté de Marseille à Avignon au service d'été 1969.
  3. La numérotation du train changeait sur le même parcours à l'occasion du rebroussement en gare de Gênes
  4. (en) Court historique du Cycnus. Consulté le 8 juin 2008.